SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des sciences et de l'industrie

Climate 360

All about climate change

The Experts

In these 8 videos, 21 experts answer important questions with scientific, energy, socioeconomic and political implications. Their viewpoints concern us both individually and collectively in our everyday lives and as citizens of the world.

What can we really see?
Is humanity responsible for current warming?
What will the future bring?
What must we do?
Can we live with climate risk?
Changing our lifestyles?
Developed and developing : are all nations equal?
What can we really see?

Portraits

  • Olivier Boucher

    Directeur de recherche (CNRS), Laboratoire de météorologie dynamique

    « Il n’y a aucun doute sur le fait que le cycle du carbone a été largement “anthropisé” et sur le fait qu’il y a un effet de serre additionnel substantiel ?! »

  • Christophe Cassou

    Climatologue (CNRS), Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique (Cerfacs)

    « L’Homme est le paramètre le moins prévisible sur le climat d’ici la fin du siècle. »

  • Catherine Chabaud

    Navigatrice, ambassadrice de la Marche pour le climat

    « Nous devons apprendre à composer avec les éléments. Si le risque climatique arrive, il faut pouvoir y répondre et ployer comme le roseau… »

  • Wolfgang Cramer

    Directeur de recherche (CNRS), Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale

    « Dans la biodiversité, on n’a pas cette capacité de rebondir. Quand les espèces sont perdues, elles sont perdues. Elles ne pourront pas être recréées une fois que la lutte contre le changement climatique aura abouti. C’est donc aujourd’hui qu’il faut agir, et pas demain ni après-demain. »

  • Ronan Dantec

    Porte-parole climat de l’Organisation mondiale des villes, cités et gouvernements locaux – Sénateur de Loire-Atlantique

    « Il faut en finir avec le climato-fatalisme ! »

  • Emmanuel Garnier

    Historien (CNRS), université de Caen

    « Ce changement climatique aura un impact plus fort que ceux du passé, tout simplement parce que nos sociétés contemporaines sont devenues beaucoup plus vulnérables. »

  • Jean-Louis Etienne

    Médecin et explorateur, spécialiste de l’Arctique et de l’Antarctique

    « Il faut voir le réchauffement climatique comme une maladie chronique. La Terre a une petite fièvre. On s’inquiète en général quand les complications commencent à apparaître... La Terre en est là aujourd’hui, elle est à l’aube des complications. »

  • François Gemenne

    Chercheur en sciences politiques, Sciences Po Paris

    « Le changement climatique constitue un véritable défi pour la démocratie. Est-ce que nous sommes capables, en tant que démocratie, de prendre des décisions de long terme qui nous dépassent ? »

  • Céline Guivarch

    Économiste, Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (Cired)

    « Pourquoi est-il important d’envisager un scénario catastrophe ? Pour s’en protéger ! »

  • Nicolas Hulot

    Envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète

    « On est en guerre contre un phénomène que nous avons provoqué et qui risque de nous échapper. Il faut une mobilisation universelle, mais pour faire face, pour développer des technologies, pour changer de modèle énergétique, il faut énormément de moyens, comme en temps de guerre. »

  • Jean Jouzel

    Climatologue, vice-président du groupe scientifique du Giec

    « La clé de la transition énergétique, c’est un développement massif des énergies renouvelables… C’est bien sûr aussi beaucoup d’efficacité énergétique et de sobriété. »

  • Bruno Latour

    Sociologue et philosophe des sciences

    « Il y a un effet civilisateur dans les conférences mondiales sur le climat. Le simple fait que les Nations doivent présenter leurs projets de développement, cela construit l’idée d’un monde commun. »

  • Valérie Masson-Delmotte

    Directrice de recherche (CEA), Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement

    « Le réchauffement actuel ne fait pas partie de la variabilité naturelle du climat. C’est vraiment un phénomène nouveau ! »

  • Alix Mazounie

    Chargée des politiques internationales, Réseau Action Climat-France

    « Il faut qu’on acte qu’en 2050 on ne consomme plus d’énergies fossiles ! »

  • Hindou Oumarou Ibrahim

    Coordinatrice de l’Association des femmes autochtones peules

     

    « Le changement climatique ne connaît pas de frontières, on respire tous le même air ! Il est donc temps de voir comment on peut réduire les inégalités entre pays riches et pays pauvres. »

     

  • Christian de Perthuis

    Professeur d’économie, université Paris Dauphine

    « Si l’on mettait le coût du changement climatique dans le prix de l’énergie, on aurait immédiatement une rentabilité très importante des énergies renouvelables. »

  • Shyama Ramani

    Professeure à l’université des Nations unies (Maastricht), fondatrice de l’ONG Friend in Need

    « C’est à la société dans son ensemble (gouvernements, entreprises, citoyens) de porter le poids de l’adaptation au changement climatique.»

  • Teresa Ribera

    Directrice de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri)

    « Comment garantir un avenir de prospérité pour tous les citoyens du monde ? C’est l’une des questions les plus importantes à traiter dans les politiques climatiques. »

  • Sabrina Speich

    Océanographe, professeure de géosciences (ENS Paris)

    « Une hausse du niveau des mers de quelques dizaines de centimètres peut avoir des impacts très importants et très violents dans certaines régions du monde. »

  • Achim Steiner

    Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE)

    « Le Nord et le Sud ne sont plus deux blocs économiques incapables de coopérer dans le contexte du changement climatique… On en est à un point où il faut changer nos économies, nos modes de vie, et c’est un défi extraordinaire ! »

  • Laurence Tubiana

    Ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique, représentante de la France pour la COP21

    « Les pays en développement ne sont pas nécessairement pénalisés par les politiques de lutte contre le réchauffement climatique. Au fond, cette idée d’un conflit entre développement et environnement est largement dépassée. »

Back to top