Penser l’incroyable

Du 14 au 17 novembre 2019, l’université Sorbonne Paris Cité (USPC) organise la 4ème édition du Festival des idées Paris, sur le thème « Penser l’incroyable », dont une journée à la Cité des sciences et de l'industrie.

Détail du programme et réservation obligatoire : www.festivaldesidees.paris

 

(image avec légende)
© Alamy / Science Photo Library

 

Samedi 16 novembre à la Cité, de 14h à 18h :
"Le meilleur des mondes"

Un monde sans douleurs, où la technologie est à notre service et l'intelligence prime : voilà la société imaginée par Aldous Huxley, mais son livre ne se voulait pas foncièrement optimiste.
Catastrophes écologiques, crise climatique, populisme : 90 ans après, vivons-nous cette dystopie ? L'utopie et l'imaginaire restent pourtant des leviers porteurs d'espoirs.
Avons-nous désormais l'obligation de penser l'incroyable ?

14h - Rencontre-débat : "Est-il raisonnable de craindre le pire ?"

Les études scientifiques ont beau annoncer depuis des décennies les limites de notre système, a-t-on vraiment une chance d’inverser la tendance ?
Désastre écologique, réchauffement climatique, disparition des espèces, crises sanitaires, crises migratoires, épuisement des ressources : le présent a parfois un goût de fin du monde. Les théories de l’effondrement rencontrent un succès grandissant et nous questionnent : sommes-nous perdus ? A-t-on un plan B ? Où placer les utopies aujourd’hui ?

Avec :
Fabrice Flipo
, professeur de philosophie politique et sociale, Laboratoire du changement social et politique à l'université de Paris, auteur de Écologie autoritaire (ISTE, 2018), Réenchanter le monde (Le Croquant, 2017) et Décroissance, ici et maintenant (Le Passager Clandestin, 2018);
Arthur Keller
, auteur, conférencier sur les questions d'énergie, de climat et de transition écologique.

Rencontre animée par Loïc Mangin, rédacteur en chef adjoint des Hors séries de Pour la Science.


15h30 - Rencontre-débat : Pourquoi la fiction nous aide à comprendre le monde

Comment apprendre sans même s'en rendre compte ?
The Handmaid’s Tale, Black Mirror, 1984, Game of Thrones, La Planète des singes, Mad Max
ou encore les livres de K. Dick sont inlassablement repris et commentés par des journalistes, des fans, mais aussi par une myriade de chercheurs qui s’en servent pour donner du sens à notre monde.
La culture populaire joue-t-elle un nouveau rôle pour mieux comprendre la marche du monde ?

Avec :
Ariane Hudelet
, enseignante-chercheuse en études anglophones à l'Université de Paris, spécialiste des séries télé, autrice de The Wire : les règles du jeu (PUF, 2016) ;
Ariel Kyrou
, essayiste, directeur éditorial de solidarum.org et de la revue Vision solidaire pour demain ;
Félix Macherez, auteur de Au pays des rêves noirs, Antonin Artaud au Mexique (Équateurs, 2019).

Rencontre animée par Victorine de Oliveira, journaliste à Philosophie Magazine.

 

17h - Quiz-débat : "Comment sauver le monde avec le langage"

Quand il s’agit de sauver le monde, on pense plus volontiers à Bruce Willis qu’au langage. Pourtant beaucoup de questions autour des langues se posent quand il s’agit de notre avenir.
Quelle langue imaginer pour communiquer avec une intelligence extraterrestre ? L’espéranto a-t-il un avenir ? Quelle serait la langue idéale en utopie ? Féminiser tous les noms est-ce nécessaire ? Faire disparaître les accents régionaux est-ce un progrès ? Les langues imaginaires ont-elles un sens et à quoi servent-elles ? Le vouvoiement nous rend-il meilleur ?

À partir d’un quiz, le public est invité à répondre à une série de questions autour des langues et de la communication, avant que des chercheurs ne prennent le relais et apportent leurs explications à ces questions moins accessoires qu’il n’y paraît.

Avec :
Pierre Frath, professeur de linguistique à l'Université de Reims Champagne Ardenne ;
Chris Gledhill
, professeur en linguistique anglaise à l’Université de Paris.

Quiz-débat animé par Elsa Landard, journaliste.

 

 

 

Journées proposées par l’université Sorbonne Paris Cité (USPC).

LOGO USPC (nouvelle fenêtre)