Vivez en direct l’atterrissage de la sonde qui écoutera battre le coeur de Mars.

Le 26 novembre 2018, après un voyage de 485 millions de kilomètres, l’atterrisseur InSight se pose sur le sol martien pour une mission de deux ans, avec à son bord le sismomètre français SEIS. 12e mission du programme Discovery de la Nasa, fruit d’une collaboration internationale, InSight a pour objectif d’étudier la structure interne de Mars et de comprendre la formation et l’évolution des planètes rocheuses du Système solaire.

En présence de scientifiques et d’ingénieurs à Paris et en direct du Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie, nous reviendrons sur les connaissances acquises sur Mars, les étapes et enjeux de la mission et vivrons en direct la délicate phase de descente et d’atterrissage d’InSight.

Programme provisoire :

17h à 19h - Présentation d’Elysium, maquette d’InSight à taille réelle
17h à 20h - Réalité virtuelle sur Mars, par VR2 Planets
18h30 à 20h - Présentation de la mission par des scientifiques et membres de la mission InSight
20h à 22h - Descente et atterrissage d’InSight et réactions à chaud

Conseillers scientifiques :
Philippe Lognonné, géophysicien à l’Institut de physique du globe de Paris et professeur à l’université Paris Diderot,
responsable scientifique de SEIS ;
Francis Rocard, astrophysicien, responsable du programme d’exploration du Système solaire au Centre national d’études spatiales (CNES).

Séance animée sur place par Gilles Dawidowicz de la Société astronomique de France et Francis Rocard du CNES.
Envoyé spécial au JPL en Californie : Frédéric Castel, journaliste scientifique.

 

Deux instruments seront déployés sur la surface martienne. Le sismomètre SEIS (Seismic Experiment for Interior Structures) enregistrera les tremblements du sol de Mars, d’origines interne ou externe, comme ceux provoqués par les impacts de météorites. La propagation des ondes sismiques ainsi étudiée fournira des indications sur le manteau, la croûte et le noyau de la planète. Le second instrument, un capteur de flux de chaleur HP3 (Heat Flow and Physical Properties Probe), enfoncera une sonde jusqu’à 5 mètres dans le sol-sous pour mesurer la quantité de chaleur perdue par Mars et la vitesse à laquelle la planète se refroidit.

 

Modalités d'accès :
En raison du nombre limité de places à l’auditorium, l’événement sera retransmis en accès libre et en simultané dans le hall de la Cité.
Plus d'nformations à partir du 1er octobre.

 

Partenaires de la mission et de l'événement :

CNES
IPGP
CNRS
SODERN

Partenaires de l'événement :

OBSERVATOIRE DE PARIS / PSL
SAF

Partenaires médias :

CIEL & ESPACE
L'ASTRONOMIE
POUR LA SCIENCE
FRANCE CULTURE