Au programme

Séances spéciale prépas

Février - Mars 2017

Conférences

Tous publicsSciences et société

Le Collège international de philosophie et la Cité des sciences et de l’industrie invitent les classes préparatoires aux grandes écoles ’ingénieurs et de commerce à deux séances spécialement conçues sur les thématiques au programme. C’est l’occasion de croiser différents regards sur ces notions.

Conseiller scientifique : Gilles Barroux, Collège international de philosophie (CIPh)

Servitude et soumission

Samedi 25 février de 14h à 17h

La liberté est souvent définie par ses limites ou ses oppositions, dont les plus radicales sont la servitude et la soumission. La première désigne l’emprise qu’une classe détient sur une autre classe, la seconde touche davantage à la sphère privée. Au XVIe siècle, La Boétie analyse les mécanismes de pouvoir amenant des peuples entiers dans les fers de la servitude.

Deux siècles plus tard, à l’époque des Lumières, Montesquieu s’attaque aux racines du despotisme. Le XIXe siècle connaîtra les premières tentatives d’émancipation des femmes de la tutelle masculine, à l’exemple des héroïnes créée par le dramaturge Henrik Ibsen.

Dans le domaine scientifique, peu de chercheurs ont questionné leurs responsabilités comme l’a fait le mathématicien Alexandre Grothendieck (1928-2014), dans les années 1970.

Avec Laurent Gerbier, philosophe, maître de conférences à l'université François-Rabelais de Tours ; Céline Pessis, historienne des sciences et des techniques ; Céline Spector, philosophe spécialiste du XVIIIe siècle, professeure à l'UFR de philosophie de l'université Paris-Sorbonne et membre honoraire de l’Institut universitaire de France ;

Modération : Catherine Portevin, chef de la rubrique Livres de Philosophie Magazine.

La parole

Samedi 4 mars de 14h à 17h

La parole relève toujours d’une expérience intellectuelle, mais que dit-elle de la pensée ? Faut-il dissocier la parole de l’écrit, la réduire à l’oralité seule ?

Tout en questionnant, depuis l’Antiquité des premiers philosophes, la nature même du langage, le thème de la parole recouvre bien plus d’objets. Elle est engagement, dans la vie privée, mais aussi au regard du droit et de l’éthique. Elle investit tous les aspects de la vie en société. Prendre la parole, c’est agir autant qu’affirmer une volonté, produire du sens, construire des argumentations, faire usage de sa raison. C’est aussi exister au sein de la cité, l’oralité caractérisant les premières démocraties. C’est enfin, choisir, inventer, combiner : toute parole apparaît, en ce sens, être une création signant l’identité de chaque locuteur.

Avec Isabelle Alfandary, philosophe, directrice de programme au CIPh, professeure de littérature américaine, université Paris-Est- Créteil ; Bruno Gnassounou, philosophe, professeur à l'université de Nantes et directeur du Centre atlantique de philosophie.

Modération : Catherine Portevin, chef de la rubrique Livres de Philosophie Magazine.

Conditions d'accès

Pour les enseignants

Accès gratuit sur inscription jusqu’au 18 février 2017
Courriel : conferences@universcience.fr
Téléphone : 01 40 05 70 22

Merci de préciser dans votre demande :
- le nom et l’adresse de l’établissement
- le nom et le téléphone du professeur
- le nombre de places souhaitées.

 

Pour les individuels

Accès libre dans la limite des places disponibles

Retour en haut