Au programme

Séances spéciale prépas

Février - Mars 2017

Conférences

Tous publicsSciences et société

Le Collège international de philosophie et la Cité des sciences et de l’industrie invitent les classes préparatoires aux grandes écoles d'ingénieurs et de commerce à deux séances spécialement conçues sur les thématiques au programme. C’est l’occasion de croiser différents regards sur ces notions.

Conseiller scientifique : Christophe Béal, Collège international de philosophie (CIPh)

Le corps : quelles limites ?

Samedi 9 décembre 2017 de 14h à 17h

Les progrès accomplis par la médecine et les biotechnologies modifient notre représentation du corps humain, de la maladie et du soin. À l’ère des greffes, des implants, des prothèses, des nanotechnologies, que signifie avoir ou être un corps ? En quoi les pratiques médicales contribuent-elles à une transformation de l’image du corps ?

Ces évolutions sont sans doute l’occasion de repenser ce qui fonde l’unité, l’identité, l’intégrité du corps. Assiste-t-on à une parcellisation des corps, à l’émergence de corps hybrides brouillant la frontière entre le biologique et l’artificiel ? Les techniques bio-médicales ne visent plus seulement à guérir les corps, elles permettent désormais de le modifier, de l’améliorer, d’en repousser les limites, et présentent en cela des implications bio-politiques qui méritent d’être questionnées. Cette technicisation des corps coïncide avec une culture de la performance et de la perfectibilité qui affecte également le sens de notre propre corporéité.

Ces avancées ont enfin des enjeux éthiques et juridiques dans la mesure où elles marquent l’essor d’une bio économie qui vient bousculer le cadre normatif déterminant la valeur du corps humain.

Avec :
Marie Gaille
, philosophe, directrice de recherche au laboratoire Sphère, CNRS ;
Nathanaël Jarrassé
, roboticien à l’Institut des Systèmes intelligents et de robotique (Isir), UPMC Sorbonne-Universités ;
Jean-François Toussaint
, médecin, directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (Irmes). 

Modération : Catherine Portevin, chef de la rubrique Livres de Philosophie Magazine.

L’aventure

Samedi 16 décembre 2017 de 14h à 17h

L’aventure n’est pas seulement une suite de péripéties, d’exploits ou de périls mais aussi une errance, une quête, une ouverture vers l’ailleurs, vers l’inconnu et l’inattendu. Elle est tout autant une expérience du temps et de l’espace qu’un rapport à soi-même et un mode d’existence.

On ne part pas à l’aventure uniquement par goût de l’exotisme. L’aventureux est d’abord à la recherche d’un style de vie qui révèle une part de notre rapport à l’avenir et à notre propre destinée. Ulysse incarne incontestablement la figure exemplaire du héros aventurier soumis à des épreuves qui font valoir ses vertus et constituent un véritable parcours initiatique.

Qu’il s’agisse de fuir, d’explorer les confins du monde ou de conquérir de nouveaux territoires, l’aventure ne s’expérimente pas uniquement sur le mode de l’action. Elle est liée, selon Jankélévicth, à l’événement et à l’avènement, et nous met face à l’imprévisible et à l’inattendu.

C’est cette temporalité particulière qui constitue la matière du récit d’aventure comme celui que nous livre Conrad dans Au coeur de ténèbres. L’expédition de Marlow nous rappelle que l’aventure peut aussi se transformer en un périple tragique, en une descente aux enfers, un égarement aux limites de notre propre humanité..

Avec :
Vincent Delecroix
, philosophe et écrivain, directeur d’études à l’École pratique des hautes études (EPHE),
Chantal Delourme
, professeur de littérature à l’Université Paris-Nanterre,
Pierre Judet de la Combe
, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Modération : Catherine Portevin, chef de la rubrique Livres de Philosophie Magazine.

Conditions d'accès

Pour les enseignants

Accès gratuit sur inscription jusqu’au 18 février 2017
Courriel : conferences@universcience.fr
Téléphone : 01 40 05 70 22

Merci de préciser dans votre demande :
- le nom et l’adresse de l’établissement
- le nom et le téléphone du professeur
- le nombre de places souhaitées.

 

Pour les individuels

Accès libre dans la limite des places disponibles

Retour en haut