(image avec légende)
©Gettyimages

L‘urbanisation galopante de la planète, enclenchée au milieu du vingtième siècle, accroît les pressions sur les ressources foncières et naturelles. Le phénomène mondial de métropolisation peut-il encore assurer l’habitabilité, la compétitivité et la durabilité des villes ? De la cité idéale de Platon à l’expansion urbaine actuelle, des philosophes et autres théoriciens et praticiens des villes et des territoires se sont interrogés sur leurs tailles, leurs évolutions, leurs imaginaires et les conditions de vie de leurs habitants.

 

En lien avec l’exposition XXHL présentée prochainement à la Cité.

 

 

L'urbanisation, jusqu'où ?

Jeudi 8 octobre à 19h

L‘urbanisation galopante de la planète, enclenchée au milieu du vingtième siècle, accroît les pressions sur les ressources foncières et naturelles. Le phénomène mondial de métropolisation peut-il encore assurer l’habitabilité, la compétitivité et la durabilité des villes ? De la cité idéale de Platon à l’expansion urbaine actuelle, des philosophes et autres théoriciens et praticiens des villes et des territoires se sont interrogés sur leurs tailles, leurs évolutions, leurs imaginaires et les conditions de vie de leurs habitants.

Table ronde avec :

Agnès Deboulet, sociologue, professeure à l’université Paris-8, chercheure au centre de recherches sur l’habitat - Laboratoire architecture, ville, urbanisme, environnement (CRH - LAVUE) / CNRS, directrice du Centre d'études et de documentation Juridiques, économiques et Sociales(CEDEJ), Le Caire, Égypte (en visio-conférence du Caire) ;
Anne Durand
,
architecte-urbaniste, maître de conférence à l'École d'architecture de Paris la Villette ;
Michel Lussault, géographe, professeur d’études urbaines à l’École normale supérieure de Lyon (ENSL), directeur de l’École urbaine de Lyon.

Animée par Brice Gruet, géographe et auteur, maître de conférences à l’université Paris-Est Créteil, chercheur au Laboratoire architecture anthropologie (LAA-LAVUE).

Inscription obligatoire  ICI

 

 

Le viaduc de Millau, un géant suspendu dans les airs

Jeudi 15 octobre 2020 à 19h

Construit pour relier par autoroute Clermont-Ferrand à Béziers, en enjambant la vallée du Tarn, le viaduc de Millau est le pont routier comportant l'ensemble pile-pylône le plus haut au monde et les deux piles les plus hautes au monde. Son tablier est le deuxième plus long du monde pour un pont à haubans. Il a nécessité 13 ans d’études et de concertations, et seulement trois ans de construction.
L’architecte et l’ingénieur en chef de cet ouvrage hors du commun retracent les différentes étapes de sa construction et le défi technologique qu’il représente.

Michel Virlogeux, ingénieur-constructeur structural de ponts et viaducs.

Inscription obligatoire  ICI

 

 

 

Modalités d'accès

 

Auditorium - Accès gratuit sur réservation obligatoire (160 places)

Le port du masque est obligatoire dans tous nos espaces.

 

Avec le soutien du magazine

POUR LA SCIENCE (nouvelle fenêtre)