Tables rondes sous forme numérique, diffusées en direct sur notre chaîne YouTube.

 

La crise sanitaire du coronavirus-2019 a touché l’ensemble de la planète et bouleversé l’organisation de nos sociétés. Elle a ébranlé la médecine et la recherche, le lien social, les conditions de travail, les modes de consommation et de communication. Elle a suscité de nombreuses interrogations sur la gestion de la crise, la vulnérabilité de certaines populations, et les systèmes de soin.
D’où vient le virus et comment s’est-il répandu ? A quels enjeux éthiques sommes-nous confrontés ? De quelle façon la recherche s’est-elle mobilisée ? Comment analyser la gestion de la crise sanitaire à l’échelle mondiale ? Pourquoi la désinformation sur la Covid-19 est-elle devenue virale ?
Tentons de tirer quelques leçons de cette situation inédite pour imaginer le monde d’après et agir.

 

© GettyImages
  • Mardi 26 janvier à 19h

Covid-19, nos sociétés démasquées

Les effets de La pandémie ont mis en lumière la frange des marginalités délaissées et ont créé un effet de loupe sur les inégalités sociales déjà existantes. Sans prise en charge précoce et sans politique de justice sanitaire, la situation s’est révélée dramatique pour les sans abris, les mal logés, les personnes les plus exposées, fragiles ou isolées. Comment expliquer l’impréparation des états face à cette pandémie mondiale ? Quelles seraient les réactions efficaces pour corriger ces disparités et mettre en place une solidarité internationale ?

Avec :
Mireille Delmas-Marty, juriste, professeure honoraire au Collège de France et membre de l'Académie des sciences morales et politiques ;
Didier Fassin, sociologue, titulaire de la chaire santé publique au Collège de France.

Modération : Elsa Maudet, journaliste à Libération.

 

 

  • Jeudi 28 janvier à 19h

Carte blanche à Mathias Girel : Covid-19, de la rumeur à la désinformation

Devant l’urgence médicale, certains scientifiques, responsables politiques et journalistes semblent être passés par-dessus les règles d’une science intègre. L’espace médiatique et les réseaux sociaux ont été envahis par les rumeurs, les soupçons et les manipulations, au risque d’amplifier la crise causée par la Covid-19. Qu’est-ce qui a nourri et entretenu ces mystifications ? Pourquoi les épidémies se prêtent-elles si bien aux infox ? Pourquoi et comment en est-on arrivé à parler d’« infodémie » ?

Mathias Girel, maître de conférences au département de philosophie à l’École normale supérieure (ENS), dirige le Centre Cavaillès et le Centre d’archives en philosophie, Histoire et Édition des Sciences (Caphès, unité mixte CNRS, ENS et PSL).

et son invité : Martin Le Chevallier, artiste plasticien, réalisateur et commissaire d’exposition.

 

 

En partenariat avec