© ESA - P carril

Froid glacial de l’Antarctique, rayonnement intense sur la Lune, chaleur et milieu désertique… Des robots censés mieux supporter des conditions extrêmes pourraient nous remplacer efficacement sur certaines tâches. Trois types de robots hors du commun vous surprendront :; le robot programmé pour construire le premier espace habitable sur notre satellite naturel ; le robot sous-matin dans la lagune de Venise, le robot autonome inspiré d’une fourmi du désert, sachant se déplacer grâce à la seule lumière du soleil.
Comment ces robots fonctionnent-ils et quelles sont leurs capacités ? Venez découvrir trois merveilles de technologie semblant sortir d’oeuvres de science-fiction !

 

La Lune : les robots urbanisent le nouveau continent

Jeudi 7 janvier 2021 à 19h

Bientôt 60 ans que nous envoyons des machines dans l’espace. Des machines toujours plus performantes.  Les conditions dans lesquelles se déplacent ces machines-robots sont extrêmement contraignantes : vide de l’espace, rayonnements cosmiques, températures extrêmes… Comment sont-elles conçues et comment fonctionnent-elles dans ces conditions ? Le professeur Foing, qui travaille sur le futur village lunaire, nous livre leurs secrets !
Bernard Foing
, directeur groupe international lunaire ILEWG, ESA /ESTEC, responsable SMART-1, première mission lunaire européenne, professeur à VU, Amsterdam.

 

Venise : des robots s’entraînent dans la lagune

Jeudi 14 janvier 2021 à 19h

Certains poissons possèdent des récepteurs électriques à la surface de leur peau. Ceux-ci leur permettent d’analyser leur environnement dans des zones sous-marines sombres et mouvementées. La robotique s’inspire de cette capacité afin de développer des robots sous-marins dotés d’un sens électrique artificiel et capables de naviguer dans des conditions complexes. Cette technologie pourrait être développée pour d’autres domaines, améliorant ainsi la navigation et la reconnaissance de formes des robots autonomes. Cette conférence sera également l’occasion d’observer de nombreux exemples où la nature inspire la robotique.

Frédéric Boyer, professeur de robotique à l'IMT-A, chercheur au LS2N, Nantes.

 

Le désert : un robot inspiré d’une fourmi

Jeudi 21 janvier 2021 à 19h

Cet incroyable robot AntBot, inspiré de la fourmi du désert Cataglyphis, est capable de se déplacer sans GPS ni cartographie, en se guidant par rapport à la lumière polarisée du ciel. Les futurs drones, les véhicules autonomes et de façon générale la robotique de demain pourraient utiliser cette nouvelle technologie.
Stéphane Viollet
, directeur de recherche au CNRS, Institut des sciences du mouvement, Marseille.

 

 

Modalités d'accès

 

Auditorium - Accès gratuit sur réservation obligatoire (160 places)
Modalités d'inscription à venir

 

 

Avec le soutien du magazine