Toutes les conférences et rencontres programmées à la Cité depuis le 14 mars sont reportées à des dates ultérieures

Notre rapport à la nature est une question brûlante de ce début de XXIe siècle. Le réchauffement climatique et l’effondrement de la biodiversité nous obligent aujourd’hui à imaginer des solutions pour préserver ou restaurer l’habitabilité de la Terre. Quelles sont les pistes pour assurer une résilience de la planète ? Avons-nous une connaissance assez fine des systèmes naturels pour les manipuler sans risque ? Au-delà des techniques, le droit peut-il être un instrument efficace pour protéger la nature ?

 

 

Manipuler le climat, dernier rempart contre le réchauffement planétaire ?

Mardi 21 avril 2020 à 19h

Roland Séférian, climatologue à Météo-France, Centre national de recherches météorologiques, Toulouse.

 

 

L’ingénierie écologique pour réparer ou améliorer les écosystèmes

Mardi 28 avril 2020 à 19h

Luc Abbadie, directeur du laboratoire Biogéochimie et écologie des milieux continentaux, École nationale supérieure (ENS).

 

 

Des matériaux à l’architecture : s’inspirer du vivant

Mardi 5 mai 2020 à 19h

Kalina Raskin, ingénieure physico-chimiste et docteur en biologie, directrice générale du Centre européen d’excellence en biomimétisme (CEEBIOS).

 

 

Le droit peut-il sauver la nature ?

Mardi 12 mai 2020 à 19h

Table ronde avec : Julien Bétaille, maître de conférences en droit public à l'université Toulouse 1 Capitole, co-directeur du Master 2 Droit de l'environnement ; Marine Calmet, juriste, présidente de l'association Wild Legal ; Pierre Charbonnier, philosophe, chercheur au CNRS, membre du Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas (EHESS) ; Marine Denis, doctorante en droit international à l’université Sorbonne Paris Cité et porte-parole de l'association Notre affaire à tous.

Modération : Catherine Portevin, journaliste

 

 

 

Avec le soutien des magazines

POUR LA SCIENCE (nouvelle fenêtre)
Philosophie Magazine (nouvelle fenêtre)