Au programme

Quand la science bouleverse l’art

Janvier 2018

Conférences

Pour composer des visions du monde neuves et personnelles, les artistes s’imprègnent des connaissances de leur temps. Leurs oeuvres enregistrent les évolutions et révolutions scientifiques, que permettent par exemple l’exploration cérébrale, l’étude de l’activité cellulaire et les progrès de la paléontologie.
Découvrons ces nouvelles représentations chez quelques artistes d’aujourd’hui.

Plasticité : le cerveau créateur

Mardi 16 janvier 2018 à 19h

Porté par les découvertes neuroscientifiques depuis plus de dix ans, le défi de l'artiste consiste en une exploration de la plasticité cérébrale comme nouveau territoire de l'imaginaire. Ses recherches ont profondément modifié sa pratique à la fois artistique et pédagogique.

Avec Sylvie Captain-Sass, neuro-plasticienne, chercheure, membre de l'Institut ACTE (Arts Créations Théories Esthétiques) - CNRS/Université Paris 1, musicothérapeute.

Mimarium : une biologie vidéo plastique

Mardi 23 janvier 2018 à 19h

Fascinée par le potentiel de la plasticité du vivant l’artiste collecte des échantillons de "vidéos souches" animées pour ensuite les transformer, les combiner, les cloner, les découper, les assembler et créer des "viviers mimétiques" peuplés d’organismes imaginaires. Botaniques parallèles, plantes-animales, laboratoire tactile, sonorités élastiques nourrissent son travail foisonnant aux frontières de la science.

Avec Catherine Nyeki, artiste plasticienne plurimédias, musicienne.

Paléo-art : la biodiversité du futur

Mardi 30 janvier 2018 à 19h

L’étude des animaux du passé nous renseigne sur notre biodiversité et permet d’imaginer un futur. Quelles plantes et quels animaux se développeront sur Terre après la disparition de l’être humain ? Embarquez pour un voyage temporel entre art et science et réfléchissez sur le rôle de l’Homme au sein de la biodiversité, en imaginant des évolutions possibles dans 10 millions d’années.

Avec Marc Boulay, paléoartiste, sculpteur animalier, sculpteur numérique, directeur artistique de l’Agence Cossima Productions ; Jean-Sébastien Steyer, paléontologue au CNRS, Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements, MNHN.

Retour en haut