(image avec légende)
Terminal Arctic Gate, péninsule de Yamal, avril 2018 © Yuri Kosirev

L’exposition photographique « Arctique : nouvelle frontière » présente le reportage des lauréats du prix Carmignac 2018, dont la neuvième édition était consacrée à l’Arctique.

Les journalistes Yuri Kozyrev et Kadir van Lohuizen ont été récompensés pour leur investigation photographique. Sur un territoire de 15 000 kilomètres, ils ont exploré les effets du changement climatique et leurs conséquences sur le reste de la planète.

En parcourant, pour l’un, la route des ports russes de l’Arctique, et pour l’autre, le passage du Nord-Ouest, leurs travaux attestent des mutations irréversibles que subit l’Arctique :

  • fonte du permafrost empêchant la transhumance du dernier peuple nomade de la région ;
  • ouverture de nouvelles routes maritimes et commerciales pour le passage des porte-conteneurs ;
  • populations rendues malades par l’exploitation du nickel ;
  • installation de la première centrale nucléaire flottante ;
  • poussée de 15 cm par jour de la calotte glacière vers l’océan, entraînant une montée des eaux ;
  • militarisation de la région ;
  • disparition sous les eaux d’un village autochtone de l’Alaska prévue en 2025...

La soixantaine de photographies au format 60 x 80 complétée par cinq films constituent ainsi un témoignage alarmant sur les transformations et les bouleversements opérés dans cette région, induits par le tourisme, le commerce, la militarisation, l’exploitation des ressources minérales et gazières.

Chaque année depuis 2009, la Fondation Carmignac décerne un prix du photojournalisme qui récompense un reportage photographique et journalistique d’investigation sur les violations des droits humains dans le monde.