Expos permanentes

Espace Science Actualités

Achetez votre billet en ligne

Actuellement

Du 20 février 2018 au 24 juin 2018

L’espace d’exposition Science Actualités fait peau neuve avec quatre enquêtes inédites, un mur de news entièrement renouvelé, huit nouveaux reportages et interviews ainsi qu'une installation artistique.

Le nouveau Mur de news propose les dernières images de science et l’essentiel de l’actualité scientifique dans cette installation qui marque l’entrée de l’espace Science Actualités.

Les enquêtes

Le football vu par la science

Les jeux de balle au pied existent depuis l’Antiquité et ont évolué durant des millénaires pour devenir, au milieu du XIXe siècle, l’un des sports les plus populaires au monde : le football. Aujourd’hui, on est loin du ballon en peau d’animal rempli de plumes ou de la vessie de porc gonflée rebondissante... Les ballons se font légers, les chaussures sont moulées aux pieds des joueurs, les trajectoires des buts sont décryptées, les footballeurs sont bardés de capteurs, les entraîneurs se fient aux statistiques et même les stades sont devenus écologiques. Depuis quelques années, la science a fait une entrée fracassante dans le monde du football : biomécaniciens, médecins, physiciens, généticiens, ingénieurs, sociologues, tous décryptent le terrain, l’arbitrage, le joueur, le supporter. Comment les scientifiques améliorent-ils les performances des joueurs ? Peut-on fabriquer des « génies du foot » ? Quelles sont les dernières techniques d’arbitrage vidéo ? À l’heure de la Coupe du monde de football 2018, place au techno-foot !

La chasse aux métaux précieux et rares au fond des mers

La demande croissante en ressources métalliques pousse l’industrie à se tourner vers un nouveau type de filon, découvert au xixe siècle mais jusqu’ici préservé : les ressources marines profondes. Situées à plusieurs milliers de mètres sous la mer, ces réserves sont le fruit de processus géologiques sous-marins extrêmement lents. Leur inventaire reste toutefois très parcellaire et continue de faire l’objet de campagnes d’exploration organisées par les pays disposant d’importants territoires maritimes comme les États-Unis, la France ou l’Australie. L’exploitation de ces gisements, très différents des filons terrestres, exige le développement de technologies spécifiques et coûteuses. Mais leur richesse en minerais attise d’ores et déjà les convoitises : la première mine sous-marine du monde devrait entrer en service dès 2019, au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Avec des risques encore mal connus pour les écosystèmes du monde abyssal.  

Féminin/masculin: le combat contre les stéréotypes

Les stéréotypes de genre s'affichent parfois en termes caricaturaux dans les publicités, les fictions et les médias. Mais les inégalités qui en découlent entre femmes et hommes se dévoilent aussi dans les réalités quotidiennes. Professionnelles, avec des rémunérations inéquitables ou une conception genrée des métiers. Médicales, avec des diagnostics trop tardifs de maladies graves, par exemple l'infarctus féminin parfois confondu avec une crise d'angoisse. Sociales, avec une répartition des tâches domestiques au détriment des femmes. Physiques, enfin, avec des violences sexuelles dont l'affaire Weinstein a montré la relative banalité, et qui témoignent de façon aiguë de la domination masculine et de l'abus de pouvoir trop souvent exercés sur les femmes. Ces discriminations de tous ordres sont désormais dénoncées. En débusquant les stéréotypes de genre, en identifiant leurs origines et en démontrant leur absurdité, les scientifiques contribuent à les combattre.

Environnement : la fin des néonicotinoïdes ?

Selon une récente étude, 75 % des miels du monde sont contaminés par des néonicotinoïdes, une classe de molécules chimiques aux propriétés neurotoxiques. En vingt-cinq ans, ces produits sont devenus les insecticides les plus utilisés sur la planète et se retrouvent partout dans notre environnement. Contrairement à la plupart des autres insecticides qui sont épandus dans les champs en cas de présence de ravageurs, les néonicotinoïdes sont le plus souvent appliqués directement sur les semences, à titre préventif. Ils imprègnent ainsi la plante tout au long de sa vie. De nombreux travaux pointent du doigt leur responsabilité dans le déclin constaté des populations d’abeilles et autres pollinisateurs. Plusieurs pays cherchent désormais à les interdire sur leur sol. En France, après d’intenses négociations, le gouvernement a finalement décidé d’interdire, à compter du 1er septembre 2018, l’ensemble des néonicotinoïdes, avec des dérogations possibles jusqu’en 2020. Mais certains dénoncent déjà l’arrivée d’analogues de néonicotinoïdes.

Point de vue d’artistes

Carte blanche à Laurent Perbos et Bobby Dollar

Pour sa nouvelle carte blanche artistique en écho à la thématique « Le foot vu par la science », l’espace Science actualités a invité deux artistes qui ont pour point commun d’utiliser le sport, et en particulier le football, comme source d’inspiration de leurs oeuvres.

Retour en haut