L’expo pour les 2-7 ans
Jusqu'au 20 août 2017

Grandir

(image avec légende)
© G. Leimdorfer / EPPDCSI

Les deux derniers espaces sont dédiés au développement et à l’autonomie des bébés animaux.

Les récits en images abordent le développement, la croissance, la métamorphose de différentes espèces, jusqu’au jour où, devenus autonomes, ils savent marcher, nager, voler, manger et se protéger seuls.

À la naissance, les bébés animaux peuvent être des adultes miniatures, comme le poulain, le dauphineau ou le veau. D’autres ressemblent déjà aux parents mais naissent tout nu, aveugle, ou sans dents : le bébé merle est nu avant de se couvrir de duvet puis de plumes ; le bébé ours naît sourd et aveugle.

Certains, comme le bébé kangourou, naissent à l’état d’embryon : de la taille d’une crevette, ils vont ramper jusqu’à la poche marsupiale et rester accrochés à une tétine pendant plusieurs mois. D’autres encore, passent par des stades de métamorphose : la jeune libellule est une larve sans ailes qui vit dans l’eau, jusqu’au jour où elle grimpe sur la tige d’une plante, change de peau et devient un insecte volant.

L’exposition se conclut par un film montrant des bébés animaux qui marchent seuls, partent à la nage, prennent leur envol et quittent le nid.

Ici, les activités proposent aux enfants :

  • de retrouver qui est le bébé de qui ;
  • d’actionner une manivelle pour connaître le temps nécessaire de développement jusqu’à l’autonomie des bébés animaux (et  humains).


17 animaux (naturalisés ou moulages) peuvent être observés dans ces deux espaces :
Un puma ; des larves de libellule ; des canetons de Barbarie ; une panthère ; une foulque ; un goéland argenté ; un faon de daim ; un tigreau ; un caméléon ; un lionceau ; un agneau ; un ânon ;  un dindon ; un faucon pèlerin ; un cygneau ; des manchots à jugulaire ; un faon de wapiti.