Du 22 décembre 2018 au 5 janvier 2020

Cabanes d'artistes

Les commissaires de l'exposition Cabanes ont fait appel à six artistes pour concevoir, réaliser ou illustrer certaines cabanes de l'exposition. Découvrons-les ici !
(image avec légende)
© Sandrine Mulas

Pedro Marzorati

Pedro Marzorati est un artiste argentin pluridisciplinaire qui, selon le sujet choisi, s’exprime avec différentes techniques: land-art, photographie, dessin, installation...

Les  projets artistiques de Pedro Marzorati sont basés sur la réinterprétation de la nature, le détournement d’objets et de codes qui nous sont connus. Ces projets  cherchent  à changer la perception que nous en avons pour « jouer » avec eux, dans un monde imaginaire et poétique.

Il souhaite intégrer l'art dans notre environnement urbain et naturel, assignant à l'art un rôle à la fois fonctionnel et esthétique. Il construit une nouvelle relation entre l’œuvre d'art et son spectateur dans lequel celui-ci intervient de manière active, psychologiquement et physiquement, dans l'environnement artistique qui lui est proposé.

Dans chacune de ses installations, il investit les lieux pour donner aux spectateurs l’impression que l’action s’est arrêtée dans le temps, comme pour capturer quelques photogrammes pris dans un film en cours de projection, sans connaître vraiment le commencement ni la fin.

Son œuvre nous incite à la réflexion en mettant l'accent sur l'interaction art /sciences/ et sur les problématiques humaines actuelles comme, par exemple, les conséquences du réchauffement climatique. Il conçoit la création comme un acte de militantisme poétique.

Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, Pedro Marzorati est actuellement responsable du pôle Art et Nature au sein de « la Folie Numérique » au Parc de La Villette. Paris.

Pour l'exposition Cabanes, il a conçu La cabane renversée ainsi que Les Bonbonnes.

Plus sur l'artiste

Vincent Floderer, " La Vie dans les Plis"

Au départ simple récréation, la pratique du pliage s’est imposée à moi comme une approche légère de la sculpture au cours de mes études aux Beaux-Arts de Paris. Elle réunit depuis tous mes centres d’intérêt depuis l’enfance.

La contemplation de la Nature où les dynamiques du Pli sont partout à l’œuvre, les résonances de ces phénomènes dans la matière organique ou minérale, animée et inanimée, jusque dans les structures de l’espace-temps ou de la pensée… sont le socle de mes pratiques artistiques.

L’ensemble des techniques, toujours en évolution, partagées partout sur la planète, font émerger de nouvelles formes d’expression, où Arts et Sciences sont en symbiose. La compréhension de ces modèles, pliés et froissés, ouvre les portes d’un monde plus vaste, fascinant.

Dans ce monde complexe, encore mystérieux même après des décennies d’exploration, les rencontres se multiplient, sources d’expériences riches et inattendues. Toutes les énergies déployées par ces échanges permettent de transmettre et partager les visions de ce monde.

Vincent Floderer a réalisé la cabane Caverne

Plus sur l'artiste

Benoît Sicat

Benoît Sicat crée des spectacles interactifs qui nous plongent dans des environnements sonores et visuels qui tournent en France et en Europe depuis 2002. En laissant une large place à l’improvisation comme mode d’exploration de langages artistiques croisés, il propose d’ouvrir les frontières entre cultures, générations et disciplines.

En parallèle, il poursuit sa pratique de peinture, dessins, réalisation de films, performances ou encore interventions dans le paysage. Loin de s’opposer, ces multiples activités se nourrissent mutuellement et re-questionnent les formes à l’œuvre.

Benoît Sicat a conçu les cabanes Origamis

Plus sur l'artiste

Betty Bone

Née en 1977, Betty Bone passe son enfance en Haute-Savoie — ce que son nom de plume ne laisse guère deviner ! — et commence des études d’Histoire de l’art avant d’intégrer l’École des arts décoratifs de Strasbourg dans l’atelier d’illustration de Claude Lapointe. Elle en sort diplômée en 2002.

D’abord illustratrice au Père Castor, elle devient aussi auteur avec un premier album La nuit paru aux éditions du Rouergue en 2005. Depuis, elle a publié une quinzaine d’albums pour les enfants, et collabore régulièrement avec des musées comme le Musée des confluences à Lyon, le Muséum d’histoire naturelle ou le Grand Palais, pour des créations originales.

À travers ses diverses activités : le travail d’illustratrice, de graphiste, la création d’albums, des incursions dans l’image animée, on retrouve des constantes dans sa technique et dans son inspiration. Collages, aplats de couleur, dessins structurés par l’usage du noir et blanc, ce minimalisme sert un jeu subtil avec les apparences, qui intrigue, déroute, invite à regarder et à suivre avec attention, de page en page, la trajectoire des personnages ou le devenir d’un thème graphique à forte puissance narrative. Actuellement Betty Bone vit et travaille à Paris.

Betty Bone est l'illustratrice des images projetées de La cabane invisible

Marion Barraud

Marion Barraud est une illustratrice diplômée en communication visuelle. Ses aquarelles mêlent et entremêlent les transparences pour faire naître de nouvelles formes. La forme devient répétitive, motif, série, collection.

Il y a dans ses illustrations faussement naïves, de l’humour et puis de la poésie aussi. Marion Barraud s’inspire du quotidien, de ses rêves et de ses souvenirs d’enfance. Parfois l’image fourmille de détails et il faut alors prendre le temps d’observer, chercher, découvrir.

Et à l’encontre de ça, l’image se fait de temps à autre, frontale, nue, avec seulement le blanc autour pour vivre, exister.

Marion Barraud a illustré les magnets de la cabane Cube

Plus sur l'artiste

(image avec légende)
© Mara Zampariolo

Julien Barthélemy

Passionné par le dessin, Julien Barthélemy étudie l'ébénisterie et la sculpture à l'Institut Saint Luc de Tournai, et se dirige ensuite vers la bande dessinée en se formant à l'Académie des Beaux-Arts de Tournai.

Multipliant les expériences, Il travaille la bande dessinée, la peinture, la gravure, l'infographie…  
Son travail de sculpteur se manifeste dans le domaine de l’installation de décors et d’aménagements pérennes ou éphémères : théâtre, musées, événementiel.

Plus récemment, son activité s’est élargie à la fabrication de géants principalement en Belgique, création de personnages réels ou imaginaires. Une de ses dernières œuvres, réalisée en collaboration avec le sculpteur Clément Poma, est une statue en bronze du peintre Magritte installée sur la place de l’Hôtel de ville à Lessines.

Julien Barthélemy a illustré la cabane Cartons

Plus sur l'artiste