(image avec légende)
©Universcience. Photo : E.Laurent

Pour faire circuler les TGV sur des lignes à grande vitesse (LGV) à 320 km/h, il faut concevoir et aménager des voies spécifiques en intégrant les contraintes liées à la grande vitesse.

Tracer une ligne à grande vitesse, c'est résoudre une équation complexe en tenant compte des contraintes techniques liées à la vitesse des trains (pas de virage serré ou de pente importante), des caractéristiques du territoire à traverser (nature des sols, présences de zones humides ou de cours d'eau), de l'impact environnemental et des enjeux liés aux activités humaines (agglomérations à desservir, respect de l'habitat et des activités agricoles, préservation des lieux de patrimoine, …). Les choix stratégiques et les compromis doivent satisfaire à la fois les attentes d'efficacité et le respect des sites traversés.  

Tracer une ligne à grande vitesse, c'est aussi mettre en œuvre un chantier colossal qui mobilise de nombreuses compétences : des études de tracé de la ligne à la pose des voies, des essais jusqu'à la mise en exploitation, l'aventure de la grande vitesse repose sur des femmes et des hommes aux métiers très différents. 

Dans cette partie de l'exposition, une vraie section traverse/rail vous permettra de découvrir le rôle que joue chacun des composants d'une voie dans la stabilisation d'un train lancé à pleine vitesse. Vous pourrez aussi vous exercer à jongler avec différents paramètres pour poser une ligne aux normes de la grande vitesse ; chausser un casque de réalité virtuelle qui vous transportera sur le chantier de construction d'une portion de voie ; apprendre d'où vient le ballast, à quoi il sert, comment on l'extrait et observer les forces exercées sur ses grains au passage d'un train ; vous glisser dans la peau d'un chef de chantier et jouer à remettre dans l'ordre sept étapes de la construction d'une voie ; vous improviser terrassier et aplanir un paysage dans un bac à sable virtuel ; consulter le résultat de fouilles archéologiques préalables au chantier d’une LGV et découvrir quelques-uns des métiers de la grande vitesse.