Expos temporaires

Valérian et Laureline en mission pour la Cité


Du 13 juin 2017 au 14 janvier 2018 Achetez votre billet en ligne

L'Univers

© Jean-Claude Mézières et Pierre Christin
« L’univers n’est pas vide ; l’espace-temps est un ensemble mouvant et homogène », Pierre Christin

Le point de vue de Roland Lehoucq, astrophysicien

Dans leurs aventures, Valérian et Laureline explorent l’espace et le temps, sautant de monde en monde entre l’an mil et le 28e siècle. Les manipulations temporelles auxquelles ils sont contraints de se plier, aboutissent à des distorsions de la continuité dans l’espace ou le temps.

Ils se déplacent à bord d’un vaisseau affrété par Galaxity, capitale de l’Empire terrien, pour vivre des aventures hautes en couleur sur des planètes exotiques peuplées d’êtres étonnants. Leur univers n’est pas vide. Et le nôtre ?

Le mode imaginaire de la série, qui précède de plus de 20 ans la découverte attestée  des exoplanètes, se prête parfaitement au dialogue entre les sciences et la SF. La lecture de Valérian et Laureline incite au questionnement sur le cosmos, la matière, l’espace-temps, les voyages dans le temps, le présent…

En apportant son point de vue sur l’Univers imaginé par les auteurs, l’astrophysicien Roland Lehoucq répond à plusieurs questions : peut-on vraiment voyager dans le temps ? Comment sont faites les exoplanètes « réelles » ? Existe-t-il un « centre » de l’univers » où positionner Galaxity ? Le transmuteur grognon est-il biologiquement envisageable ?

Répondre à ces questions permet de mieux connaître notre monde et de le découvrir comme nous ne l’avons jamais vu.

Retour en haut