La mutation des médias a suscité l'émergence de nouveaux acteurs, des particuliers notamment qui obtiennent de bonnes audiences sur le Web, des "influenceurs" qui sont rarement journalistes de formation. Dans ce contexte, le journalisme de presse demeure pourtant un cadre de référence nécessaire.

Ce métier consiste à recueillir l'information, à la vérifier, à la communiquer et à la commenter, selon des règles déontologiques définies dans une charte professionnelle. Les informations sont d'abord collectées par les agences de presse comme l'AFP (Agence France Presse) ou Reuters qui les communiquent dans des dépêches.

Les journalistes dans les salles de rédaction consultent les dépêches, les publient telles quelles sous la forme de brèves ou les commentent. Les informations sont hiérarchisées pour déterminer le type de traitement.
Pour toute information, un texte doit répondre aux 5 questions Qui ?, Quoi ?, Où ?, Quand ? et Pourquoi ? 

Quand un sujet de fond est traité - politique, scientifique, artistique... -, un travail d'analyse doit être entrepris, confié parfois à un expert. Si ce travail s'accompagne d'une enquête approfondie, on parle de journalisme d'investigation.

A voir

A lire

  • Charte d’éthique professionnelle des journalistes, SNJ, 2011 : www.snj.fr
  • L'essentiel de la pratique journalistique dans une rédaction à la TV, à la radio, sur le web et dans la presse, CFI et l’ESJ : www.24hdansuneredaction.com
  • Vérité ou véracité de l'information? France TV, 2019 : education.francetv.fr
  • Le kit «SOS Censure» / association Jets d'encre [PDF], 2017 : www.jetsdencre.asso.fr