Bibliothèque

Le Darwinisme, enrichissements et controverses scientifiques

Sélection de livres, films, sites ...

Dans les années qui ont suivi la publication de «  l’Origine des espèces », en 1859, de nombreux biologistes sont intervenus dans le débat. Certains pour le critiquer, d’autres pour l’enrichir. La réactualisation du darwinisme a notamment abouti, dans les années 40, à la théorie synthétique de l’évolution.

L'équilibre ponctué   Gould Stephen Ja
L'équilibre ponctué 

Stephen Jay Gould. - Gallimard(Folio. Essais), 2012. 899 p. Initié.
Cote Bibliothèque : YB1 5 GOULSJ
La théorie des équilibres ponctués est un développement de la théorie de l'évolution. Elle postule que l'évolution comprend de longues périodes d'équilibre ponctuées de brèves périodes de changements importants. Elle a été formulée par S.J. Gould et N. Eldredge en 1972.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

Qu'est-ce que le néolamarckisme ? : les biologistes français et la question de l'évolution des espèces, 1870-1940

Laurent Loison. - Vuibert, 2010. 1 vol. (VI-248 p.). Chercheurs.
Cote Bibliothèque : YB1 5 LOISL
Après une définition du lamarckisme par rapport au darwinisme, l'auteur inscrit cette conception dans l'histoire propre de la biologie française en remontant aux travaux de Pasteur et aux conceptions de Claude Bernard. Permet de comprendre les raisons objectives de son échec scientifique et de saisir les spécificités historiques de la biologie française.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

Darwin et ses héritiers : au-delà des querelles

Olivier Henri-Rousseau. - Artège, 2009. 1 vol. (185 p.). Initié.
Cote Bibliothèque : YB1 5 HENRO
La question de l'évolution est étudiée en dressant un tableau exhaustif de l'environnement scientifique et philosophique du savant. Entre micro et macro-évolution, l'auteur montre la force et les limites de cette théorie scientifique.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

La structure de la théorie de l'évolution 

Stephen Jay Gould. - Gallimard, 2006. 1 vol. (2033 p.). Initié.
Cote Bibliothèque : B 2 2 GOULSJ, YB1 5 GOULSJ
L'auteur, paléontologiste américain, réexamine la théorie darwinienne et néo-darwinienne de l'évolution et propose une nouvelle théorie de l'évolution.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

Après Darwin : la biologie, une science pas comme les autres

Ernst Mayr. - Dunod (Quai des sciences), 2006. 1 vol. (IX-237 p.). Initié.
Cote Bibliothèque : B 0 9 MAYRE
Recueil de textes de Ernst Mayr (1904-2005), ornithologue et biologiste. L'influence de la pensée darwinienne sur la pensée moderne et une explication de certains aspects mal compris de la sélection naturelle et de la spéciation sont présentées.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

La construction du vivant : gènes, embryons et évolution

John Maynard Smith. - Cassini (Le Sel et le fer), 2001. 1 vol. (53 p.). Initié.
Cote Bibliothèque : B 0 6 MAYNJ
Les deux grands courants qui animent la biologie du développement sont discutés et replacés dans le cadre de la théorie darwinienne de l'évolution. Le premier courant est basé sur la notion d'information génétique, de signal et de spécificité. Le second conçoit les organismes comme des systèmes complexes, auto-organisés, en équilibre dynamique.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

Les avatars du gène : la théorie néodarwinienne de l'évolution

Gouyon Pierre-Henri. - Belin(Regards sur la science), impr. 1997. 1 vol. (335 p.). Initié.
Cote Bibliothèque : B 2 2 GOUYPH
La découverte des lois de l'hérédité, suivie de celle de l'ADN, ont apporté à la théorie darwinienne les fondations qui lui manquaient, donnant lieu à la vaste synthèse qualifiée de néodarwinienne. On parle aujourd'hui de génétique évolutive où l'individu, tenu jusqu'alors pour la cible de la sélection et le sujet de l'évolution, cède la place au gène, dont il n'est plus que l'avatar.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

Théorie neutraliste de l'évolution

Motoo Kimura. - Flammarion (Nouvelle bibliothèque scientifique), 1990. 1 vol. (XXV-472 p.). Chercheurs.
Cote Bibliothèque : YB1 5 KIMUM
Depuis presque un siècle, la biologie a été largement dominée par le modèle darwinien de la sélection naturelle. La synthèse des travaux de Darwin et des lois de la génétique mendélienne ont donné lieu à un consensus à peu près général. Dans sa théorie neutraliste de l’évolution moléculaire, Motoo Kimura montre que la plupart des mutations sont sélectivement neutres et qu’elles ne suivent, dans leur devenir, que les lois du hasard.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

L'évolution d'Ernst Mayr

Emmanuel Laurent. - La Sept, 1990. Vidéo (48 min).
Consultable à la Bibliothèque.
Dans cet entretien filmé en 1989, Ernst Mayr, grand biologiste, professeur à Harvard (USA), expose sa passion pour l'ornithologie. Son parcours l'a amené à renouveler la théorie de Darwin sur l'évolution et à affirmer le rôle essentiel de la spéciation.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

Le gène égoïste

Richard Dawkins. - A. Colin, 1990. 1 vol. (XII-352 p.). Initié.
Cote Bibliothèque : RC1 573 DAWKR
La théorie du gène égoïste, c'est la théorie de Darwin exprimée d'une autre manière : plutôt que de se focaliser sur l'organisme individuel, elle prend le point de vue du gène sur la nature ; nous sommes des "machines à survie", des robots programmés à l'aveugle pour préserver les molécules égoïstes que sont les gènes.
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

Génétique du processus évolutif 

Theodosius Grigorievich Dobzhansky. - Flammarion (Nouvelle bibliothèque scientifique), 1977. 1 vol. (583 p). Chercheurs.
Cote Bibliothèque : YB1 5 DOBZT
Theodosius Dobzhansky a contribué, avec de nombreux autres biologistes, à l’élaboration de la théorie synthétique de l’évolution dans les années 30 et 40
Retrouvez ce document dans le catalogue de la Bibliothèque

Retour en haut