Bibliothèque

Ni cru ni cuit / coup de cœur

Ni cru ni cuit : histoire et civilisation de l’aliment fermenté

Marie-Claire Frédéri.  Alma éditions, 2014.

Découvrez l’incroyable aventure des aliments fermentés à travers la fresque historique et culturelle fabuleusement documentée de la journaliste culinaire Marie-Claire Frédéric !

Ils sont partout et pourtant nous les méconnaissons… ils font partie du quotidien de nos assiettes depuis des siècles  mais ils continuent parfois à nous surprendre ou à nous rebuter… Qui sont-ils ? Les aliments fermentés !

Fromage, bière, choucroute, nuoc-mâm, pain au levain, corned-beef, kéfir, miso… Les aliments fermentés sont de toutes les cultures. Longtemps élaborés pour des questions de conservation, ils ont peu à peu pris une place particulière dans l’histoire. Leurs qualités et les savoir-faire rituels qui les entouraient en ont bientôt fait des marqueurs de civilisation. Frontière culturelle (le pain azyme pour les juifs, le pain levé pour les chrétiens), les aliments fermentés tracent la subtile frontière entre ce que chacun appelle de part et d’autre « le civilisé » et le « barbare » … Et si certes les japonais font toujours la moue devant nos fromages moisis quand nous boudons leur nato (soja fermenté et gluant) ces frontières subjectives changent…

Ces aliments que l’on pensait désuets, voire potentiellement dangereux pour certains d’entre eux, suscitent pourtant un regain d’intérêt. D’après les scientifiques, ils seraient excellents pour la santé et participeraient grandement au renouvellement de notre flore intestinale et donc… à notre immunité.

Plus digeste, plus assimilable, bourré d’enzymes, de vitamines et d’éléments essentiels au corps, l’aliment fermenté : nouvel alicament ?

Vous pouvez lire ou emprunter ce livre à la bibliothèque, à la cote AL 1 11 FREDMC.

Gwénaëlle

Retour en haut