Réaliser un thaumatrope

 - ou comment fabriquer une illusion d'optique

À partir de 6 ans / Durée : 15 minutes

Pendant cette période exceptionnelle, la bibliothèque vous propose des activités amusantes, surprenantes et intelligentes à réaliser entre enfants et adultes.

Le thaumatrope est un jouet optique qui exploite le phénomène de la persistance rétinienne.

IL VOUS FAUT

  • deux élastiques
  • un morceau de carton
  • une feuille de papier blanc
  • des feutres
  • un verre d'environ 4 centimètres de diamètre

COMMENT FAIRE ?

  1. À l'aide du verre, dessiner deux cercles sur la feuille en papier.
  2. Dans chacun des cercles, dessiner les motifs du thaumatrope (par exemple, une cage vide dans un cercle, un oiseau très coloré dans l'autre cercle)
  3. Découper les deux disques de papiers dessinés.
  4. À l'aide du verre, dessiner un cercle sur le carton et le découper.
  5. Coller les deux disques en papier sur le disque en carton. Attention, l'un doit être à l'endroit et l'autre à l'envers.
  6. Faire un petit trou de chaque côté du disque et et y passer les élastiques
  7. Remonter le thaumatrope : tenir le bout de chaque élastique et faire tourner le carton le plus de tours possibles. Ce sera plus facile en se faisant aider par quelqu'un.

Tout en maintenant les élastiques, lâcher le carton : il va se mettre à tourner très vite.

Voilà l'oiseau enfermé dans sa cage !

QUE SE PASSE-T-IL ?

Le thaumatrope est une des nombreuses illusions d'optique que l'on peut construire. L'illusion est due au phénomène de persistance rétinienne.

Pour que nous puissions voir une image, la lumière provenant de cette image doit pénétrer jusqu'au fond de l'oeil, sur la rétine. S'y trouvent des capteurs de lumière (les cônes et les bâtonnets) qui vont envoyer des messages à notre cerveau via le nerf optique. Ces capteurs, même si ils sont très performants, ne peuvent pas traiter instantanément toutes les informations : il y a toujours un petit temps de réaction.

Quand plusieurs images défilent très rapidement devant nos yeux, les capteurs n'ont pas le temps de bien faire la distinction entre deux images qui se suivent et auront tendance à les superposer : c'est la persistance rétinienne.

On retrouve ce principe dans les dessins animés ou au cinéma (quand on utilisait des pellicules) : c'est un défilement rapide d'images fixes qui donne une impression de mouvement en jouant sur la persistance rétinienne.

EN SAVOIR PLUS

Quelques liens pour aller plus loin

Et quand la bibliothèque ouvrira à nouveau ses portes

Regarde, regarde : illusions d'optique
De Àngels Navarro et Sonsoles Llorens. - Bayard, 2009
40 jeux visuels et d'illusions d'optique permettent de découvrir un panorama des pièges issus des images. Monté en accordéon. A partir de 8 ans.
Retrouvez ce livre dans le catalogue de la Bibliothèque

Trompe-l'oeil : et autres illusions d'optique...
De Floriane Herrero. - Palette (Coll. L'Art & la manière), 2011
Cette monographie informe sur les techniques du trompe-l'oeil : anamorphoses, déformations optiques, jeux d'ombre et de lumière et autres images cachées. Cet inventaire propose également des expérimentations grâce au papier miroir intégré dans l'ouvrage. A partir de 8 ans.
Retrouvez ce livre dans le catalogue de la Bibliothèque