Participez à une série d'expérimentations sur les gestes au musée. 


(image avec légende)
Copyright Coralie Retureau

Découvrir, tester, aider, participer et co-créer les dispositifs gestuels que vous proposent le collectif Accolab. 

 

Le 21 septembre 2018 s'est tenue la restitution publique et générale de la résidence 2018 Muséocamp. L'occasion pour Accolab de terminer la résidence en beauté !

Tous publics

Le projet

Par qui :

Tallulah FRAPPIER et Coralie RETUREAU du Collectif Accolab et anciennes étudiantes de l’école Estienne sont à l'initiative du projet. Puis l'équipe s'est rapidement agrandie, avec Dylan COTE-COLISSON, Riwad SALIM et Valentin SOCHA, eux aussi membres du collectif Accolab.

Objectif :

Créer un “musée” du geste participatif. L'équipe s'appuie sur un espace de captation de gestes des visiteur·euse·s et des ateliers sur le geste créatif !

Projets déjà expérimentés :

Le Gestomaton

Dans le cadre du projet "gestographie", le collectif Accolab s'est intéressé aux gestes des personnes dans les photomatons. Il souhaitait observer la façon dont les gens se préparent avant d'être photographiés, se recoiffent et s’ajustent pour l’appareil photo. Toute cette gestuelle est à la fois formatée par la culture et personnalisée par chaque utilisateur·trice. Ce sont des "portraits gestuels » des publics qu'il voulait capturer pour mieux les analyser.

En novembre dernier, a été testé le premier dispositif : le Gestomaton. Il se présente comme un photomaton (prototypé, certes) mais dans lequel les gens peuvent prendre place pour se prendre en photo. En réalité, ce qu’ils découvrent à la fin est une vidéo éphémère de leur présence dans le photomaton : l’affichage des portraits vidéos les uns à la suite des autres permet de comparer les gestes similaires, les gestes personnels, les particularités de chacun·e.

L'objet comme instrument 

Est-ce une cuillère, une raquette de ping-pong ou encore une casserole ? Avez-vous déjà imaginé toutes les possibilités sonores que peuvent cacher les objets qui nous entourent ? Venez découvrir une nouvelle façon de penser la musique et composer vous même un morceau avec des objets de votre quotidien ou d’autres qui seront à votre disposition !

Ateliers mars/avril 2018 

Au coin du feu : l'histoire d'un geste

Aujourd’hui, nous pouvons faire du feu grâce à de petits gestes : activer un briquet ou craquer une allumette par exemple. Cette simplicité est le résultat d'un évolution des techniques, puisqu’au cours de l’histoire, les objets ont été perfectionnés pour épargner nos efforts physiques. Mais nos gestes si simples d'aujourd’hui sont issus d’une multitude de gestes utilisés par nos ancêtres avec leurs propres technologies.

Avec cette installation, reproduisez vos gestes quotidiens pour allumer du feu. A la lueur du feu allumé,  découvrez la généalogie de vos gestes dans cette activité primordiale pour le développement de l’humanité : la maîtrise du feu.

Activité qui s'est déroulée en mai 2018.