Rencontres

Face aux addictions : éducation et auto-changement

Dialogue interdisciplinaire autour des addictions proposé par l'association Oppélia.

Jeudi 26 novembre 2015, de 10h à 17h
Salle Jean Painlevé, Bibliothèque des sciences et de l'industrie, niveau -2
Inscriptions obligatoires : nruche(at)oppelia.fr

Alcool, plaisir et dépendance

L'alcool, convivial et festif ? Pour qui, comment et pourquoi ? Entre plaisir, excès et dépendance, où se trouve la limite ? Quelles représentations gravitent autour de l’alcool ?

Depuis les années soixante où il avait une connotation de vice, l’alcoolisme est considéré aujourd’hui comme une maladie que certains définissent comme « bio-psycho-sociale ». Peut-on en guérir ?
Quels sont les éléments de réponse, les services et les réseaux susceptibles d’aider les personnes qui ne sont plus maîtres de leur consommation et qui en souffrent, à se reconstruire ?

La Cité de la santé et le mouvement « Vie libre » proposent un cycle de spectacles vivants sur le thème de la consommation d'alcool. Chaque spectacle est suivi d'échanges et de partages  d'expériences avec les invités et tous les participants.

  • Le Premier verre

45 min, création de Parallel Théâtre.
Mise en scène: Helga Fraunholz
Actrice: Karin Bernfeld
Guitare électrique: Guillaume Bourdely
« Le Premier verre » est le témoignage d'une jeune fille qui, dès son entrée au collège, est confrontée d’abord à l’abus et ensuite à la dépendance à l’alcool.
N'imaginez pas que ces personnes vulnérables représentent une population de faibles, de losers! Au contraire, les addicts sont, en grande majorité, des personnes "un peu plus que les autres" : plus sensibles, plus émotives, plus actives ou réactives, plus curieuses, plus avides de sensations fortes. Pour les Anglo-Saxons, l'addiction est un excessive appetite. »
Dr William Lowenstein dans : Le Premier verre, Élodie Comte, éd. Michel Lafon, 2009, p.9

Invités : Elodie Comte, auteure du témoignage et membre de « Vie libre-Châteaudun » et le Dr Gilles Demignieux, médecin du travail et médecin alcoologue au Centre hospitalier Sainte-Anne.

Samedi 5 mars 2011

  • Leurre de vérité

25 min, spectacle-débat écrit, mis en scène et interprété par les membres du Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie de Saint-Denis (93)
L’histoire se déroule à l’hôpital : une équipe de soignants a gagné 120 euros au Loto et achète une très bonne bouteille de vin. Mais voilà qu’au jour J du pot, à l’heure H de la rencontre conviviale, l’équipe découvre que la bouteille a été bue ! Il s’agira donc, pour le spectateur, de choisir un possible coupable : Le brancardier, qui passe plus de temps au bistrot en face de l’hôpital que dans le service ? La surveillante, engluée dans des problèmes financiers ? L’aide-soignante, inquiète pour son fils qui flirte avec la délinquance ? Le pharmacien, abstinent depuis quatre ans mais qui pourrait avoir été tenté? Ou encore le patron du service, grand amateur de vin ?
Parler alcool, faire évoluer les représentations sociales de la relation à l’alcool, rendre chacun responsable de ses choix et comportements… En sortant de leurs structures de soins, en allant à la rencontre d’autres professionnels et de la population, ce sont les défis qu’ont voulu relever ces neufs soignants du CSAPA Alcool de Saint-Denis.

Invités : l'équipe soignante du CSAPA Alcool de Saint-Denis :
- Infirmière alcoologue : Véronique Babin- Médecins alcoologues : Dominique Carage, Frédéric Courage, Yves Frochen, Khalid Ibouhsissen, Joëlle Laugier , Jean-Noël Miche, , Marc Schoene - Psychosociologue, animatrice communautaire :
Corinne Solnica

Samedi 2 avril 2011

  • Eclats de verre

55 min, spectacle chanté par la Compagnie du Tournezinc.
Mise en scène : Claude Confortès
« Quelques jours. C'était ce qu'il me restait à vivre il y a vingt ans. Tout au plus comptait-on encore en semaines, mais le mois était une échéance devenue déjà trop éloignée. Je l'ai su plus tard. Par mes amis de Vie Libre de Montreuil. Eux seuls ont gardé l'espoir que l'adage " qui a bu boira " n'était pas une vérité inéluctable.
Vingt ans. Vingt ans que je ne bois plus.
Vingt ans que je ne me déplace plus avec une bouteille de scotch cachée avec moi, comme une locomotive à vapeur traînant immanquablement son chariot plein de charbon... »
Un ancien malade alcoolique écrit à ses anciens compagnons de galère, aux proches qui ont souffert, à son faux ami l'alcool. Ce témoignage poignant est entremêlé de chansons dont l’humour et la gaîté allègent la dureté du vécu décrit.

Invités : Alain Callès, auteur du témoignage et membre du mouvement Vie libre », le Dr Marie-Christine Iseni médecin alcoologue à l’Hôpital Européen Georges Pompidou, AP-HP et le Dr Xavier Amiot, médecin alcoologue au Centre Hospitalier Tenon, AP-HP.

Samedi 7 mai 2011