Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - février

Titre de la question PPC apnées du sommeil
Question Bonjour, Je suis appareillé depuis 2012 et depuis cette période je connais de gros soucis qu'aucun médecin spécialisé n'a pu résoudre. Mon appareillage a subi multiples réglages en fonction de mes soucis répertoriés.
Réponse

Bonjour,

Vous utilisez un appareil à pression positive continue (PPC) et souffrez au réveil de vertiges et de fatigue. Vous avez consulté plusieurs médecins qui n’ont pas trouvé de solution pour résoudre votre problème.

Voici ce que nous pouvons vous proposer sur la PPC en tant que centre de documentation en médecine-santé. Ces informations ne remplacent en aucun cas une consultation médicale mais nous espérons qu’elles pourront vous être utiles. 

Concernant les effets secondaires recensés de l’usage d’un appareil à PPC, vous pouvez lire ce qu’indique le  Guide SPLF à l’usage des patients et de leur entourage : Tout ce que vous voulez savoir sur le syndrôme d’apnée du sommeil coordonné par la Société de pneumologie de langue française (SPLF). En voici 2 extraits :
- à partir de la p. 29 : « L’appareillage par PPC en pratique »
- p. 30, paragraphe 40 : Quelles sont les contraintes et les gênes liées à l’appareillage pendant le sommeil ? 
- p. 32, paragraphe 43 : Par quels moyens peut-on remédier aux désagréments causés par le port du masque ?
« Enfin, en cas de gêne due à une sensation de pression trop élevée en début de nuit, pouvant gêner votre endormissement, on peut régler l’appareil pour qu’il monte à son niveau de pression progressivement, sur une durée de 5 à 20 minutes. Si votre niveau de pression efficace déterminé initialement est très élevé, certains appareils de ventilation dont le niveau de pression diminue spontanément au cours du sommeil peuvent aussi être installés. »
http://www.arairlor.asso.fr/docs/patients/guide%20SAS%20au%2022%2001%2009.pdf

Les associations de malades peuvent être également une bonne source d’informations. Vous trouverez une liste de ces associations à la fin du document cité ci-dessus à partir de la p. 49.

N’hésitez pas à contacter le prestataire qui vous a fourni le matériel, il pourra peut-être vous donner des conseils d’utilisation.

Enfin, le Réseau Morphée qui œuvre pour une meilleure prise en charge des troubles du sommeil propose un forum pour les utilisateurs de machine à pression positive. Il est à noter que d’autres patients éprouvent le même souci que vous :
http://morphee.forumpro.fr/t7088-ppc-un-reveil-difficile

On peut lire également sur Morphée, les recommandations de la HAS du 15 septembre 2014 :
« 
La PPC est recommandée en première intention lorsque l’IAH (index d’apnées-hypopnées par heure) est supérieur à 30, et lorsque l’IAH est compris entre 15 et 30, en présence d’un sommeil de mauvaise qualité (au moins 10 micro-éveils par heure de sommeil) ou d’une maladie cardiovasculaire grave associée (hypertension artérielle résistante, fibrillation auriculaire récidivante, insuffisance ventriculaire gauche sévère ou maladie coronaire mal contrôlée, antécédent d’accident vasculaire cérébral). Dans toutes ces situations, l’OAM (orthèse d’avancée mandibulaire) est une alternative en cas de refus ou d’intolérance à la PPC. »
http://reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/insomnies-apnees/apnees-sommeil/traitement-du-sas/traitement-machine-pression

Nous espérons que ces informations vous permettront de trouver une solution pour améliorer votre état de santé.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut