Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - mars

Titre de la question Problème urinaire
Question Bonjour, j'ai déjà eu deux infections urinaires qui ont été traitées par antibiotiques. J'ai acheté des bandelettes urinaires. Depuis cinq jours, sur le test j'ai des protéines du sang et bilirubine. Est-ce un problème rénal ? .Je vous remercie.
Réponse

Bonjour,

Vous avez déjà été traitée pour des infections urinaires et vous avez constaté ensuite une présence de protéines du sang et de bilirubine dans vos urines en faisant une analyse par bandelettes. Vous souhaitez en connaître la signification.

Voici les informations du LabTestsOnline France conçu pour aider à mieux connaître les nombreux examens de biologie médicale. Les informations délivrées sur ce site par des biologistes ne sont pas prévues pour remplacer les consultations avec votre médecin ni comme conseil médical spécifique à votre état de santé. Nous vous recommandons donc d’en parler avec votre médecin qui, en fonction d’autres paramètres et/ou d’examens complémentaires, pourra interpréter ces résultats.
L’examen Bandelettes urinaires
« Dans quel but est-il prescrit ?
L'analyse urinaire permet de détecter certains désordres de l'organisme, par exemple :
Un diabète: La présence de glucose (sucre) dans les urines doit faire rechercher un diabète. Un manque ou une mauvaise utilisation de l'insuline par l'organisme entraîne une élévation de la glycémie (concentration du glucose dans le sang). L'excédent de glucose dans le sang est alors éliminé par le rein dans l'urine. La présence de corps cétoniques associés au glucose dans l'urine évoque un diabète nécessitant un traitement en urgence.
Maladies du foie ou des voies biliaires: La présence de bilirubine et d'urobilinogène dans l'urine permet de suspecter certaines maladies du foie et des voies biliaires responsables d'une augmentation anormale de ces pigments biliaires dans le sang puis dans l'urine.
Maladies de l'appareil urinaire: La mise en évidence de protéines dans les urines peut révéler un dysfonctionnement rénal. La présence de sang dans l'urine évoque des affections diverses des reins et des voies urinaires: calculs, tumeurs... La mesure de la densité urinaire permet d’apprécier le pouvoir de concentration du rein et le risque de développer une lithiase (ou calculs) urinaire. La mesure du pH urinaire (degré d'acidité de l'urine) permet, entre autres, d’aider à identifier l’origine d’une lithiase et d’adapter le régime du patient lithiasique.
Infections urinaires: La présence de leucocytes et généralement de nitrites dans les urines signifie que des bactéries sont présentes dans la vessie ou les voies urinaires. Les urines infectées contiennent également parfois des traces de sang (que l’on peut parfois détecter à l’œil nu sous forme d’hématurie microscopique) et des protéines (il ne s'agit pas alors d'albuminurie comme on peut en voir dans certaines insuffisances rénales, mais de la réaction due aux protéines formant le pus présent dans les urines, le pus étant constitué de globules blancs et de microbes).
[…]
Comment interpréter son résultat ?
Les résultats d’une bandelette urinaire peuvent être interprétés de multiples manières en fonction des circonstances où elle a été prescrite. D’une manière générale, le médecin s’en sert à la manière d’un drapeau, vert ou rouge, qui le rassure ou le met en garde quant à la présence d’une maladie qu’il conviendra de confirmer par d’autres examens. D’une manière générale, plus la concentration d’une substance est élevée (qu’il s’agisse de sucre, de protéines, de sang ou de leucocytes), plus il devient probable qu’une pathologie est présente. Une bandelette urinaire normale ne garantit pas non plus l’absence de pathologie. L’urine de certains individus ne contient des quantités élevées de substances anormales qu’à un stade avancé de la maladie tandis que d’autres individus éliminent dans leurs urines les substances anormales de manière sporadique (ce qui signifie qu’on peut ne les mettre en évidence qu’à certains moments de la journée mais pas à d’autres et que donc l’analyse doit être répétée). Dans les échantillons d’urine très dilués, de petites quantités de substances anormales peuvent ne pas être détectées par la bandelette.
Y a-t-il d’autres choses à savoir ? 
Les résultats d’une analyse d’urine par bandelette doivent toujours être corrélés à l’interrogatoire et à l’examen clinique effectués par le médecin qui a prescrit l’analyse. Il est parfois nécessaire de compléter cette analyse avec d’autres tests tels qu’un ECBU (examen cytobactériologique urinaire), une NFS (numération formule sanguine) ou encore une glycémie à jeun (mesure du glucose dans le sang après au moins 8 heures de jeûne).
L'échantillon d'urine doit être collecté dans un récipient propre, fourni par le laboratoire ou le médecin et il ne doit pas être conservé plus d'une heure avant d'être transmis au laboratoire, sinon il doit être réfrigéré. »
http://www.labtestsonline.fr/tests/Urinalysis.html?tab=3

En tant que centre de documentation, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute autre recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut