Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - avril

Titre de la question Interprétation anatomopathologique
Question Bonjour; si vous pouvez m'expliquer par des images légendées sur les gastrites chroniques (hp;AINS;); les ulcères gastriques ; métaplasie intestinale; dysplasie; adénocarcinome et les différentes cellules de l’inflammation. Merci.
Réponse

Bonjour,

Etudiant de niveau master 2, vous recherchez des images légendées sur différents processus anatomo-pathologiques de certaines maladies et sur l’inflammation.

Nous vous proposons de parcourir le site du Campus d'Anatomie Pathologique du Collège Français des Pathologistes (CoPath) où nous avons relevé quelques cours avec quelques illustrations :

- Ulcère gastro-duodénal, gastrites
http://campus.cerimes.fr/anatomie-pathologique/enseignement/anapath_22/site/html/1.html

- Anatomie et cytologie pathologiques et cancérologie
http://campus.cerimes.fr/anatomie-pathologique/enseignement/anapath_13/site/html/1.html

- Ulcère gastrique et duodénal. Gastrite
http://campus.cerimes.fr/hepato-gastro-enterologie/enseignement/item290/site/html/2.html#2

- Tumeurs du colon et du rectum
http://campus.cerimes.fr/anatomie-pathologique/enseignement/anapath_18/site/html/1.html
Iconographie (Voir Annexes dans le sommaire) :
http://campus.cerimes.fr/anatomie-pathologique/enseignement/anapath_18/site/html/iconographie.html

Vous pourrez également trouver quelques images d’analyse anatomo-pathologique dans cette présentation d’un mémoire de DES d’hépato-gastro-entérologie de Floriane Huet-Penz (Université de Strasbourg) :
https://fr.slideshare.net/vdmvdm/mmoire-huet-des

Pour ce qui concerne l’inflammation, le site ACCES (Actualisation Continue des Connaissances des Enseignants en Sciences) de l'Institut français de l'Éducation (IFÉ) à Lyon propose un article très illustré intitulé Les médiateurs de l’inflammation rédigé par Katia Mayo, François Cavalié et Nathalie Davoust-Nataf :
http://acces.ens-lyon.fr/acces/ressources/immunite-et-vaccination/immunite-innee-barrieres-naturelles-et-reaction-inflammatoire/les-mediateurs-de-l2019inflammation

En complément, voici les explications des termes DAMP, PAMP et PRR utilisés dans la première page citée :
http://acces.ens-lyon.fr/acces/ressources/immunite-et-vaccination/immunite-innee-barrieres-naturelles-et-reaction-inflammatoire/declenchement-de-la-reponse-inflammatoire-role-des-recepteurs-de-l2019immunite-innee

Enfin, nous vous invitons à regarder le cours d’anatomie pathologique de la Faculté de médecine de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris) : Vous y retrouverez les définitions de l’inflammation, de la dysplasie et de l’adénocarcinome avec des illustrations à l’appui :
- 3.1 Définition
L'inflammation est la réponse des tissus vivants, vascularisés, à une agression.
Cette réponse fait intervenir des phénomènes d'immunité - c'est à dire de résistance aux agressions. L'immunité peut être naturelle : elle ne dépend pas d'une exposition préalable à l'agression (ex. certaines formes de phagocytose) ou, au contraire, spécifique (cellulaire, humorale). Inflammation (voir page 192) n'est pas synonyme d'infection mais l'infection (voir page 192) peut être cause d'inflammation.
[…]
3.3 Les cellules de l'inflammation
Les cellules de l'inflammation comprennent 1) les lymphocytes, 2) les cellules phagocytaires ou phagocytes (polynucléaires -principalement neutrophiles- et monocytes-macrophages), 3) les mastocytes et les polynucléaires basophiles, 4) les fibroblastes.
(Voir à partir de la page 61)

- 4.1.3 Dysplasie
La dysplasie (voir section 4.5, « Histoire naturelle des cancers », page 128) dans un tissu adulte est un trouble complexe du renouvellement tissulaire qui traduit une phase débutante du processus cancéreux. Il s'agit d'un ensemble lésionnel associant des degrés divers d'hyperplasie, de troubles de la différenciation, et des atypies cytonucléaires (voir section 4.3, « La cellule cancéreuse et le stroma tumoral », page 110).
La dysplasie survenant au cours du développement est une anomalie dysembryoplasique de signification complètement différente.
(Voir à partir de la page 100)
- Chaque type histologique de tumeur est désigné par :
Un préfixe ou un qualificatif correspondent à la différenciation tumorale
Adén- de adenos = glande : tumeur (à différenciation) glandulaire
Angio- : tumeur à différenciation vasculaire ; lipo- : tumeur à différenciation
adipocytaire ;...
Malpighien ou épidermoïde = tumeur (épithéliale) à différenciation malpighienne
Neuro-endocrine
Urothélial
...
Un suffixe ou un terme isolé désigne s'il s'agit d'une tumeur bénigne ou maligne.
Le suffixe -ome désigne une tumeur bénigne : adénome (adén - ome) = tumeur bénigne (épithéliale) à différenciation glandulaire.
Le terme carcinome désigne une tumeur maligne épithéliale (carcinome épidermoïde, adénocarcinome, carcinome urothélial,... ;
le terme sarcome désigne une tumeur maligne conjonctive qui peut être différenciée dans le sens vasculaire (angiosarcome : sarcome à différenciation vasculaire), adipocytaire (liposarcome),...
(Voir page 109)
http://www.chups.jussieu.fr/polys/anapath/Cours/anapath.pdf

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute autre recherche dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut