Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - juin

Titre de la question Suite Ablatherm
Question Bonjour, 66 ans, opéré de la prostate par ablatherm sur mon lobe droit. L'urologue a donc laissé le côté gauche intact. Je viens de lire sur internet qu'après ablatherm, il n'y a définitivement plus d'éjaculation, qu'en est-il exactement?
Réponse

Bonjour,

Opéré de la prostate par Ablatherm (Ultrasons focalisés de haute intensité= HIFU), vous vous inquiétez des risques d’absence d’éjaculation à l’avenir.

Un article du site Urofrance extrait de la revue Progrès en urologie de janvier 2011 intitulé Traitement du cancer localisé de la prostate avec l’appareil Ablatherm Imagerie Intégrée ®: résultats carcinologiques et fonctionnels souligne les informations suivantes concernant la fonction sexuelle et notamment les risques d’impuissance après une intervention par Ablatherm :
« Impuissance
Dans cette cohorte composée de patients âgés (moyenne=71 ans), l’effet du traitement HIFU sur la fonction sexuelle a été délétère avec 92,3 % d’impuissance post-HIFU contre 62,3 % d’impuissance pré-HIFU, soit une dégradation de 30 % de la fonction érectile. L’analyse appariée de 130 patients pour lesquels nous disposions d’un questionnaire pré- et post-HIFU mettait en évidence une dégradation significative du score érectile (score moyen de 10,59 pré-HIFU et 3,74 post-HIFU). Le mécanisme le plus probable de la dégradation de la fonction érectile a été la diffusion thermique en dehors de la capsule prostatique, lésant les deux bandelettes vasculo-nerveuses, puisque l’option thérapeutique choisie dans cette cohorte a été de privilégier le résultat carcinologique en traitant la totalité de la glande. Ce problème pourrait être surmonté en réalisant des traitements limités à une partie de la glande prostatique (traitement HIFU avec préservation nerveuse). C’est le sens de l’étude AFU actuellement en cours qui propose de réaliser un traitement limité à un seul lobe prostatique chez les patients hautement sélectionnés (cancer de Gleason 6 limité à un ou deux sextants d’un seul lobe prostatique).
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/traitement-du-cancer-localise-de-la-prostate-avec-lappareil-ablatherm-imagerie-integreesupR.html

Voici un résumé des conclusions de cette étude AFU : Traitement par hémi-ablation HIFU des cancers de la prostate localisés à un seul lobe (étude AFU): résultats finaux / P. Rischmann,  S. Crouzet, A. Villers, G. Pasticier, J. Petit, N. Surga, H. Bugel, P. Bondil, S. Mallick, H. Toledano, J. Jung, A. Gelet
« Objectifs
Évaluer les résultats carcinologiques et fonctionnels du traitement par HIFU des adénocarcinomes prostatiques localisés (CaP) à un seul lobe.
[…]
Conclusion
Le traitement par hémi-ablation HIFU est faisable avec des effets secondaires très modérés. Les traitements radicaux de rattrapage n’ont concerné que 12/110 patients (11 %) avec un recul de plus de 2 ans. »
in Progrès en Urologie (Volume 25, numéro 13, page 834, novembre 2015)
http://www.urofrance.org/sites/default/files/fileadmin/documents/data/PU/2015/v25i13/S1166708715005102/main.pdf

Nous n’avons pas trouvé d’information relative à l’absence d’éjaculation dans le cas d’une hémi-ablation HIFU.

Seul le spécialiste qui vous suit pourra vous donner les informations pertinentes adaptées au type d’intervention dont vous avez bénéficié.

Nous espérons que ces éléments vous seront utiles et nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut