Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - juillet

Titre de la question IRM
Question Bonjour, Je dois passer une IRM de mon genou, mais je suis claustrophobe. Je sais qu'il est possible de le faire sous anesthésie, pouvez-vous me dire où me diriger. Merci
Réponse

Bonjour,

Vous devez passer une IRM du genou et vous êtes claustrophobe. Vous avez entendu dire que cet examen pouvait se faire sous anesthésie et vous nous demandez où aller.

Vous résidez dans le département du Rhône. Vous trouverez un centre susceptible de  vous convenir dans la réponse que nous avons élaborée au sujet des établissements proposant des IRM à champ ouvert ou à large tunnel pour les personnes claustrophobes.
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/questions-frequentes/je-cherche-un-appareil-dirm-a-champ-ouvert-ou-a-large-tunnel/

Vous y trouverez le Centre d’imagerie des sources dont voici les coordonnées et les références :
IRM des Sources
25, Avenue des Sources
69009 LYON
Tél. : 04 78 66 20 66
http://www.irm-des-sources.com/
« Le design de la nouvelle IRM a été repensé non seulement dans le but d’offrir un large tunnel de 70 cm (patients claustrophobes), mais également afin d’offrir des images d’excellente qualité même pour les patients obèses. Les antennes DStream, ne sont plus sanglées autour du patient mais simplement posées procurant un bien meilleur confort pour celui-ci durant l’examen. »
http://www.irm-des-sources.com/technique-irm-claustrophobe/materiel-irm-obese

En complément, ce centre explique que pour une IRM du genou, vous n’aurez pas à passer la tête dans le tunnel. La vidéo proposée sur le site vous le démontre :
« Une IRM du genou vous a été prescrite par votre médecin. L’IRM est un appareil bruyant, pour cette raison un casque vous sera fourni pour limiter le volume sonore de la machine.
L’examen n’entraine aucune douleur. Aucun objet métallique ne devant rentrer dans la salle pour l’IRM du genou, il vous sera demandé de vous déshabiller et d’enlever votre montre ainsi que vos bijoux ou tout autre objet en métal. (Appareils auditifs) C’est par les pieds que vous rentrerez dans la machine et votre genou devra se trouver au centre de l’appareil IRM. La tête se trouvera donc à l’extérieur de la machine. Durant l’acquisition des images de votre IRM du genou une sonnette sera à votre disposition pour communiquer avec le personnel médical si vous en ressentez le besoin. »
https://www.irm-des-sources.com/examens-irm-lyon/irm-genou

Vous évoquez une éventuelle anesthésie.  Elle peut, en effet,  se pratiquer sous conditions. Voici ce qu’en explique le Dr Annic ANDRE du Service de Neuroradiologie de l’Hôpital Roger Salengro du CHRU LILLE. Il s’agit dans son propos d’une IRM cérébrale et non d’un des membres :
« ANESTHESIE POUR NEURO-IRM
Pourquoi faut-il quelquefois une anesthésie ?
L’immobilité stricte est indispensable pour la qualité des images.
L’environnement est hostile car bruyant, froid (17 degrés), le patient est tout seul dans le tunnel et la salle d’IRM pour éviter l’exposition du personnel au champ magnétique ; une injection de produit de contraste (gadolinium) est souvent nécessaire.
Il faut donc une anesthésie chez tout patient incapable de supporter cet environnement en restant immobile. Sont concernés tous les enfants de moins de 6 ans et les enfants plus âgés et adultes présentant une pathologie incompatible avec une immobilité stricte pendant 20 à 60 minutes.
Anesthésie de l’adulte en neuro-IRM
1. Indications : échec prémédication et pathologies gênant l'immobilité complète requise par l'examen (maladie de Parkinson, Chorée, pathologies psychiatriques)
2. Technique AG : IV propofol avec ou sans morphinique, ML, ventilation spontanée surveillance comme les enfants. »
http://www.jlar.com/Congres_anterieurs/JLAR2008/anesth%C3%A9sie_en_irm_2008.pdf

Enfin, sur le site Allo docteurs (dont les directeurs éditoriaux sont les Drs Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes) le Pr. Guy Frija, chef du service de radiologie à l’Hôpital Européen Georges Pompidou (Paris) explique dans une courte vidéo que pour les patients très anxieux, il est proposé une injection de calmant. Il n’évoque pas l’éventualité d’une sédation.
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-irm-et-claustrophobie_449.html

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et que vous pourrez passer votre IRM sans anxiété.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut