Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - juillet

Titre de la question Champignon intestin
Question Bonjour je suis malade et très fatiguée, j'ai un champignon geotrichum silva d'après les analyses du labo. Est-il dangereux, quel est le médicament pour le soigner. Merci.
Réponse

Bonjour,

Vos résultats d’analyses révèlent la présence d’un champignon dénommé « geotrichum silva ». Vous souhaitez en connaître le traitement.

Tout d’abord, nous n’avons pas trouvé de références concernant cette espèce de geotrichum. Seules trois espèces sont évoquées dans la littérature scientifique : geotrichum candidum, g. capitatum et g.clavatum.

Voici ce qu’explique J. Bonhomme, maître de conférences et praticien hospitalier du Service de microbiologie du CHRU de Caen  (Infections dues à Trichosporon spp. et à Geotrichum spp.. EMC - Maladies infectieuses 2015;12(4):1-6 [Article 8-601-A-10]) sur le site EMConsulte des éditions Elsevier-Masson :      
« Les levures des genres Trichosporon et Geotrichum, qui ont souvent été confondues, sont saprophytes de l'environnement et commensales des flores humaines.[ces champignons (vivant dans l'organisme sans entraîner de maladie), sont normalement présents chez l'homme, mais peuvent devenir pathogènes et envahir les voies aériennes et digestives]. Le genre Trichosporon comporte 15 espèces d'intérêt médical dont le chef de file est T. asahii, tandis que trois espèces seulement de Geotrichum sont isolées chez l'homme : G. capitatum, G. candidum et G. clavatum.
[…]
Leur diagnostic, difficile et souvent tardif, repose essentiellement sur la positivité des hémocultures. Le recours à la spectrométrie de masse et/ou la biologie moléculaire est parfois nécessaire pour aboutir à l'identification d'espèce. Malgré l'absence de seuils de sensibilité établis, ces levures sont manifestement résistantes aux échinocandines. Pour Trichosporon, l'amphotéricine B et la flucytosine semblent inactives, tandis que Geotrichum présente une résistance variable à la flucytosine, au fluconazole et à l'itraconazole. Jusqu'à présent, les traitements antifongiques proposés en première ligne sont le voriconazole pour les espèces du genre Trichosporon, et le voriconazole ou l'amphotéricine B liposomale seule ou associée à la flucytosine pour celles du genre Geotrichum»
http://www.em-consulte.com/article/994792/infections-dues-a-trichosporon-spp-et-a-geotrichum

En tant que service de documentation, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et seul le médecin qui a prescrit ces analyses est en mesure de vous proposer le traitement le mieux adapté à votre état de santé.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut