Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - juillet

Titre de la question Pseudo-polyarthrite rhizomélique - PPR
Question Bonjour, Je souffre depuis 4 ans de la PPR. Je ne suis donc pas de ceux pour lesquels la PPR s'arrête toute seule au bout de 2 ans. Je suis presque sevré de la cortisone, je ne prends plus qu'une toute petite quantité. Par quel symptôme / analyse / examen, puis-je déterminer que je peux arrêter la cortisone complètement ? Merci de votre réponse.
Réponse

Bonjour,

Vous souffrez d’une pseudo-polyarthrite rhizomélique (PPR) depuis plusieurs années et souhaitez savoir comment arrêter le traitement à la cortisone.

Nous vous proposons tout d’abord de consulter le dossier très complet élaboré par la Société française de rhumatologie sur la Pseudo-polyarthrite rhizomélique.
http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/pseudo-polyarthrite-rhizomelique

Concernant l’arrêt de la corticothérapie et à titre d’information générale, voici les informations données dans un cours du Collège Français des Enseignants en Rhumatologie (COFER) : Item 119 – Maladie de Horton et pseudopolyarthrite rhizomélique :
« […]
8 . 1 . 3  -  Phase de sevrage
Le sevrage sera tenté chez un patient asymptomatique depuis plusieurs semaines, en diminuant de 1 mg tous les 1 ou 2 mois et en surveillant de façon rapprochée la vitesse de sédimentation et la CRP ainsi que les signes cliniques. Il est en général admis de diminuer la dose de glucocorticoïdes jusqu’à la dose de substitution physiologique (5 à 10 mg par jour approximativement). Ensuite, il n’y a pas de consensus sur la planification du sevrage. Pour certains, on associera l’hydrocortisone (20 à 30 mg par jour) à la prednisone que l’on diminuera progressivement jusqu'à l'arrêt. Une semaine environ après l'arrêt de la prednisone5 à 10 mg par jour sur un mois. À l’arrêt de l’hydrocortisone, un test au Synacthène® est effectué, par certaines équipes, pour vérifier la récupération de l'axel’axe hypothalamus-hypophyse-surrénales. Si tel est le cas, le traitement par l'hydrocortisone est interrompu. Sinon, ce traitement est poursuivi pendant quelques semaines avant que soit réalisé un nouveau test au Synacthène®.
Pour certains, une décroissante lente et isolée de la prednisone est possible (diminution de 1 mg tous les 1 à 2 mois).[…] »
http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato15/site/html/8.html

Cependant chaque patient étant différent, seul votre médecin sera en mesure de vous indiquer les examens ou signes indiquant que vous pouvez diminuer ou arrêter le traitement. C’est pourquoi nous vous invitons à consulter votre médecin qui pourra vous donner un avis médical autorisé.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut