Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - août

Titre de la question Grossesse
Question Y a t-il des risques que je ne puisse pas tomber enceinte ? J'ai été traitée pour une vaginose bactérienne, dîtes-moi.
Réponse

Bonjour,

Vous avez été traitée pour vaginose bactérienne et souhaitez savoir si cela peut compromettre votre fertilité.

Voici ce que précise le Centre de planification du CHRU de Lille :
« Vaginose bactérienne
La vaginose bactérienne est la cause la plus fréquente de pertes vaginales. Elle est
caractérisée par un surcroît de micro-organismes (p. ex., Gardenerella, Prevotella, 
Mobiluncus spp) et une déplétion [diminution] de la flore de lactobacilles dans les voies génitales. Elle n’est habituellement pas considérée transmise sexuellement.
[…]
Pendant la grossesse, la vaginose bactérienne est associée à la rupture prématurée des membranes, à une chorioamnionite, au travail avant-terme, à la naissance  prématurée et à l’endométrite postcésarienne. »
http://centreplanif.chru-lille.fr/doc/InfectionssexuellementtransmissiblesetSIDA/64292_1lesperte.pdf

Dans un article de J.-M. Bohbot de l’Institut Fournier (Paris), extrait des mises à jour en gynécologie médicale (31e journées nationales, 2007), on peut lire également :   « On estime que la prévalence de la vaginose bactérienne (VB) en France est de 15 à 20 %. Il s’agit d’une pathologie bénigne chez la femme non-enceinte. Sa gravité se révèle pendant la grossesse puisque la VB est responsable, dans 16 à 29 % des cas selon les études, de prématurité, de chorioaminotites, d’avortements spontanés, de petits poids à la naissance.
La VB est due à un déséquilibre de la flore vaginale dont les causes sont multiples : douches vaginales, excès d’hygiène, carences oestrogéniques, antibiotiques… Les rapports sexuels peuvent être en cause, non par transmission de germes (la VB n’est pas une Infection Sexuellement Transmissible), mais par action mécanique ou chimique (contact avec le sperme très alcalin). Le déséquilibre de cette flore aboutit à une disparition quasi complète des lactobacilles au profit de la flore anaérobie. La prolifération de cette flore anaérobie est polymorphe même si Gardnerella vaginalis est très fréquemment retrouvé.
La réduction de l’activité lactobacillaire entraîne une élévation du pH vaginal qui dépasse 5. Cette alcalinité relative aggrave l’un des facteurs cliniques les plus caractéristiques de la VB : la malodeur vaginale. »
http://www.cngof.asso.fr/d_livres/2007_GM_141_bohbot.pdf

Il ressort de ces deux articles médicaux que la vaginose bactérienne peut entraîner des risques lors d’une grossesse si celle-ci n’est pas traitée. En revanche, chez une femme non enceinte, la pathologie ne semble pas avoir d’influence sur la fertilité.

En tant que centre de documentation, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons de poser directement la question à votre médecin traitant ou votre gynécologue qui sont les personnes les plus compétentes pour vous apporter une réponse claire et qui sont les interlocuteurs à privilégier.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut