Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - août

Titre de la question Recherche de centre hospitalier
Question Bonjour, quels sont les CHU qui utilisent la stimulation magnétique transcrânienne (pour une fibromyalgie) dans le sud de la France merci.
Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez connaître les centres hospitaliers du sud de la France pratiquant la stimulation magnétique transcrânienne pour traiter la fibromyalgie.

Nous vous proposons pour commencer quelques informations sur l’évaluation de l’efficacité de ce type de traitement issues d’un article publié en juin 2016 sur le site Franceinfo :
« La stimulation magnétique transcrânienne a déjà fait ses preuves dans la prise en charge de la fibromyalgie, où 30 à 40% des patients y sont sensibles. Elle fait actuellement l'objet d'une étude française, dans le cadre des douleurs neuropathiques, en lien avec des lésions ou anomalies du système nerveux. Elle se révèlerait une arme supplémentaire dans des souffrances difficiles à soulager.
Le principe de la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) repose sur l'induction d'un champ magnétique, provoquant un courant électrique dans le cortex cérébral. "Une bobine qui envoie un champ magnétique stimule le cerveau en activant les centres de modulation de la douleur", explique le Pr Bouhassira, neurologue et spécialiste de la douleur [Hôpital Ambroise Paré, Boulogne-Billancourt]. Elle a le double avantage d'être indolore et non invasive (elle ne nécessite pas de pénétrer dans le cerveau du patient).
L'efficacité a déjà été démontrée dans la fibromyalgie[1], maladie réputée pour sa prise en charge complexe. Le protocole comportait une séance par jour pendant cinq jours, puis une séance par semaine durant trois semaines, puis une séance toutes les trois semaines durant six mois. L'amélioration portait non seulement sur la douleur mais aussi sur la qualité de vie, les troubles du sommeil et l'état général. Chez certains patients, les posologies des médicaments étaient diminuées.[…] »
http://www.francetvinfo.fr/sante/soigner/stimulation-magnetique-transcranienne-nouvelle-arme-contre-la-douleur-neurologique_1480443.html

Nous vous proposons les coordonnées de 4 centres anti-douleurs (Montpellier, Nîmes, Marseille et Nice). Tous ne mentionnent pas explicitement l’utilisation de la stimulation magnétique transcrânienne, nous vous conseillons donc de contacter les centres en question afin de vérifier si cette technique est utilisée ou non. Il se pourrait en effet que cette technique soit utilisée sans qu’il en soit fait état sur les sites internet des établissements.

- A Marseille, un centre anti-douleur pratiquant la stimulation magnétique transcrânienne a ouvert dans l’hôpital de la Timone comme nous l’indique cet article d’avril 2013 du quotidien La marseillaise :
« Le centre d'évaluation et de traitement de la douleur s’est installé depuis octobre au rez-de-chaussée de la Timone adulte. Il reçoit 8 000 patients par an souffrant de maux chroniques.
[…]
Être acteur de sa maladie
    Michèle Lumini, infirmière clinicienne, est spécialisée dans les techniques de relaxation, les ateliers d'éducation ciblée, et l'auto-hypnose. Pour que le patient « produise une réponse » il faut partir de la douleur, ne pas la nier. « Les zones qui traitent la douleur vont agir différemment si le patient la décrit car on sort du désagrément. » Plus la description est fine plus l'on s'approche de la réification (la matérialisation de la douleur en vue de sa maîtrise). Chez les enfants, le procédé fonctionne particulièrement bien.
    La stimulation magnétique transcranienne (SMT) « utilisée depuis longtemps en psychiatrie » constitue une autre approche : « On stimule une zone du cerveau pour modifier les réponses. » Mais quand la douleur est « irréductible », les patients sont pris en charge à l'hôpital de jour, dirigé par le Dr Virginie Piano, algologue (spécialité de la douleur). Ce qui est le cas des patients devenus pharmaco-résistants après trois mois de traitement. Pendant trois heures, le patient reçoit par voie intraveineuse de la kétamine (une molécule anesthésiante). Un traitement qui s'effectue uniquement à l'hôpital qui compense le désavantage des thérapeutiques morphiniques saturant les récepteurs. En 2013, 30% des patients ont observé une amélioration. Un patient peut y avoir recours une à deux fois par an. »
http://www.lamarseillaise.fr/les-archives/3272-la-douleur-apprivoisee

Voici les coordonnées du centre :
Centre d’évaluation et de traitement de la douleur - Hôpital de la Timone
Le standard téléphonique est ouvert :
·         du lundi au jeudi de 9h00 à 16h30 ;
·         le vendredi de 9h00 à 12h00.
Tél. secrétariat consultation céphalée-migraine : 04 91 38 43 45
Tél. secrétariat consultation douleur chronique : 04 91 38 68 98
Tél. secrétariat consultation céphalée-migraine et douleur chronique : 04 91 38 43 45
Fax : 04 91 38 68 98
E- mail : cetd.contact@ap-hm.fr
http://fr.ap-hm.fr/service/centre-evaluation-traitement-douleur-hopital-timone

- A Nice, la brochure d’information sur le traitement de la douleur du CHU fait état de l’utilisation de cette technique :
« Différents thérapeutiques non médicamenteuses : (Sur prescription médicale).
•L’hypnose
•Sophrologie
• Acupuncture
•NSTC
Stimulation magnétique trans-crânienne (en collaboration avec le service EFSN). »
http://www.chu-nice.fr/images/stories/presse/document/traitementdouleur.pdf

Contact :
RDV consultations
 : 04 92 03 77 40
Le service est ouvert :
de 9 h à 17 h du lundi au jeudi
de 9 h à 16 h le vendredi
Pour tout appel  le standard téléphonique est ouvert :
de 9 h à 16 h 30 du lundi au jeudi
de 9 h à 15 h 30 le vendredi
http://www.chu-nice.fr/pole-neurosciences-rhumatologie/consultation-departement-d-evaluation-et-de-traitement-de-le-douleur

- A Nîmes, un centre anti-douleur a également été créé.
« Les propositions thérapeutiques vont de l’adaptation du traitement à l’adaptation de l’activité. Dans un certain nombre de cas – mais ce n’est pas la majorité – des techniques plus invasives sont proposées. L’activité d’antalgie interventionnelle (près de 4 000 actes par an) participe à la réputation du CETD du CHU de Nîmes : actes de repérage pratiqués en imagerie médicale, techniques d’anesthésie locorégionales (blocs analgésiques périphériques, modulation de la moelle épinière, pompes délivrant de la morphine dans le liquide céphalo-rachidien). Le service a également développé un atelier d’éducation thérapeutique autour de la fibromyalgie : il s’agit d’un programme dans lequel le patient vient plusieurs fois pour qu’on lui apprenne des techniques qui lui permettront de gérer sa douleur de manière autonome (médicaments, prise en charge psychologique, remise en mouvement,…). Enfin, l'hospitalisation de jour constitue une part importante de l'activité du CETD, accueillant en moyenne quinze patients par jour.

Le CETD du CHU de Nîmes comprend une équipe pluridisciplinaire composée de médecins issus de disciplines diverses (anesthésistes, internistes, généralistes), d’infirmiers référents titulaires ou préparant un diplôme universitaire (DU) de prise en charge de la douleur, de psychologues cliniciens et d’aides-soignants ayant suivi une formation spécifique. Le service travaille également en étroite collaboration avec des kinésithérapeutes. Le CETD développe aussi des techniques complémentaires non médicamenteuses, validées tant par l’Académie de médecine que par la Haute autorité de Santé (HAS) : hypnose, acupuncture, ostéopathie et tai chi. Le CETD souhaite également développer d’autres techniques innovantes telles que la stimulation magnétique transcrânienne qui présente des avancées prometteuses dans la prise en charge des douleurs chroniques. Le projet d’extension du service, en cours, a pour objectif de diminuer les délais de prise en charge. »
http://www.chu-nimes.fr/actualite/la-prise-en-charge-de-la-douleur-chronique-au-chu-de-nimes.html

Dans cet article, il est mentionné le souhait de développer le traitement par stimulation magnétique transcrânienne.  Nous ne sommes cependant pas en mesure de vous dire si cette technique a été mise en place ou non. Nous vous invitons donc à prendre contact avec le centre.
Voici les coordonnées du centre :
Centre d'évaluation et de traitement de la douleur
Médecine de la Douleur
Pôle ARDU
Chef de service : Pr Eric VIEL
Secrétariat : 04 66 68 68 86
http://www.chu-nimes.fr/pole-ardu/medecine-de-la-douleur---medecine-palliative.html

- A Montpellier, un nouveau département « Douleur, psychosomatique, maladie fonctionnelle »  a été mis en place à l’hôpital Saint-Eloi afin d’améliorer la prise en charge des douleurs chroniques.
« Le nouveau département «Douleur, psychosomatique, maladie fonctionnelle» du pôle médical de l'hôpital Saint-Eloi, intégrant l'unité de psychosomatique, offre-t-il de nouvelles possibilités pour l'accueil, le traitement et le suivi des malades douloureux chronique ?
La première est la création d'une véritable synergie entre le service d'algologie et l'unité de psychosomatique, entre le traitement de la douleur et l'accompagnement de la souffrance du patient en psychosomatique.
Cette synergie crée une sorte de «cercle vertueux» ayant un effet bénéfique sur le malade et sur le vécu subjectif de sa douleur. La personne est prise en charge dans sa globalité et l'effet thérapeutique de l'accompagnement se trouve amplifié.
La seconde raison est une restructuration complète de l'unité de psychosomatique offrant au malade de nouveaux espaces de soin à médiation allant de la médiation corporelle à travers différents ateliers (relaxation, massage, hydrothérapie, sophrologie, etc.), à la médiation artistique basée sur la thérapeutique d'imagination matérielle dynamique, travaillant sur l'imaginaire et la créativité.
Si des entretiens psychologiques et psychosomatiques articulent les différentes parties de ce dispositif, chaque travail participe à construire un projet de soin personnalisé, adapté à la réalité de la personne malade. »
http://www.chu-montpellier.fr/fr/contenu/liste-des-savoir-faire/savoir-faire/Un-accompagnement-individualise-du-patient-douloureux-chronique/

Dans cet article, il n’est pas fait mention de l’utilisation de la stimulation magnétique transcrânienne. Nous vous conseillons donc d’interroger le service directement.

Voici les coordonnées du centre :
CHU de Montpellier
- Département Douleur, Psychosomatique, Maladie fonctionnelle

Equipe Centre d'Evaluation et de Traitement de la Douleur
Secrétariat : 04.67.33.78.47
Fax : 04.67.33.76.19
Hospitalisation : 04.67.33.70.70
Equipe Unité de Psychosomatique
Secrétariat : 04.67.33.71.77
http://www.chu-montpellier.fr/fr/a-propos-du-chru/offre-de-soins/departement/detail/Dpartement-Douleur-Psychosomatique-Maladie-fonctionnelle/

Nous espérons que ces éléments d’information vous aideront à trouver une structure adaptée pour la prise en charge de votre proche et restons à votre disposition pour toute autre recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut