Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - août

Titre de la question Grossesse
Question Je suis rhésus négatif. J'ai fait une fausse-couche il y a 1 an et 3 mois et je n'ai pas eu de vaccin anti-D. Je suis enceinte de 4 semaines. Je suis très inquiète à savoir si le fait que je n'ai pas eu de vaccin anti-D peut causer une FC ? Dois-je recevoir rapidement le vaccin anti-D ? Ou un traitement pour réduire le risque de destruction des globules rouges est-il nécessaire ? Le danger est-ce une FC ou que le bb ait une atteinte lors de l'accouchement ? Merci beaucoup !
Réponse

Bonjour,

De Rhésus négatif, vous avez fait une fausse-couche il y a plus d’une année et vous n’avez pas reçu de vaccin anti-D. Enceinte de 4 semaines, vous craignez à nouveau une interruption de grossesse et souhaitez connaître la conduite médicale à tenir dans votre situation.

Tout d’abord, voici des informations sur les fausses couches où vous trouverez notamment les causes de ces interruptions de grossesse spontanées sur le site Allodocteurs dont les rédacteurs éditoriaux sont les Drs Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes qui animent le Magazine de la santé de France 5. Voici un extrait :
« Une anomalie chromosomique. Neuf fois sur dix, la première fausse couche est due à une anomalie chromosomique. Dans 85% des cas, la grossesse suivante se déroule normalement.
Des anomalies utérines. Malformation congénitale, polypes, fibromes sont quant à elle à l'origine de fausses couches à répétition. Ces anomalies concernent environ 1% des femmes enceintes. Dans le cas des fausses couches répétitives, il est indispensable d'analyser le placenta, l'endomètre et l'embryon, pour trouver la cause de la fausse couche.
Oreillons, grippes, peuvent être à l'origine d'une fausse couche. La consommation de tabac et d'alcool peut aussi favoriser un avortement. » 
http://www.allodocteurs.fr/grossesse-enfant/grossesse/fausse-couche/fausse-couche-un-avortement-spontane_23.html

Le site du Groupe d'Etude en Néonatalogie Languedoc-Roussillon (Association loi 1901)  apporte des éléments rassurants pour les femmes n’ayant pas eu le sérum anti-D lors d’une grossesse antérieure :
« Que faire si la recherche d'agglutinines irrégulières est positive ?
Une femme de rhésus négatif peut être porteuse d'agglutinines irrégulières (elle a pu s'immuniser lors d'une fausse couche ou d'une IVG après laquelle l'injection de sérum anti D n'a pas été faite). Pas de panique. La grossesse devra être surveillée, et un traitement entrepris pour réduire le risque de destruction des globules du fœtus. L'efficacité de ce traitement est conditionnée par la précocité du diagnostic: c'est dès le début de la grossesse que les agglutinines irrégulières doivent être repérées. »
https://www.perinat-france.org/article/lincompatibilit%C3%A9-rh%C3%A9sus-entre-p%C3%A8re-et-m%C3%A8re
Notez qu’il existe un risque uniquement si le fœtus est de rhésus positif.

En complément, nous vous invitons à lire les préconisations sur ce thème du site Infoanesth dont l’équipe est composée de médecins anesthésistes-réanimateurs :
« Allo-immunisation foeto-maternelle
Chez les patientes avec Rhésus D négatif, il y a un risque d’allo-immunisation foeto-maternelle si le fœtus est Rhésus D positif.
Cela a pour conséquence un développement des anticorps anti D qui peuvent se diriger contre le fœtus suivant s’il est Rhésus D, causant 1 fausse couche, une anémie du fœtus, ou d’autres maladies auto – immunes chez celui-ci. »
Ainsi pour une femme de rhésus négatif, il existe un risque uniquement si l’enfant qu’elle porte est de rhésus positif.
Dans ce cas, il est conseillé:
« (…) Pour prévenir ce risque, chez les patientes Rhésus D négatif, on injectera 200 µg d’Immunoglobulines anti D dans les 72 heures qui suivent un éventuel passage de globules rouges du fœtus dans le sang de la mère, c'est-à-dire :
    Fausse couche au-delà de 6 semaines d’aménorrhée
    Traumatisme abdominal
    Métrorragies d’origine placentaire
    Amniocentèse, ponction de sang fœtal, biopsie trophoblastique
    Version par manœuvre externe
    Interruption volontaire de grossesse
    Grossesse extra utérine
Avant l’accouchement, cette injection est proposée systématiquement aux femmes Rhésus D négatif au terme de 28 – 30 semaines d’aménorrhée.
A l’accouchement, une injection sera faite si le nouveau né est Rhésus D positif.
L’efficacité d’une injection dure 3 semaines. »
www.infoanesth.fr/content/risques-allo-immunisation-foeto-maternelle

Enfin, sur le site du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), est proposé un document d’information à destination des femmes enceintes intitulé « Grossesse et groupe Rhésus-D » dont voici un extrait :
« Quand ce traitement est-il proposé ?
- Pendant la grossesse :
. après un événement qui a pu favoriser le passage des globules rouges RhD positif du bébé dans la circulation de la mère (liste ci-dessous), l’injection des anticorps anti-D doit se faire dans un délai bref (72 h) ;
. de plus, au début du 3e trimestre de grossesse, les professionnels de santé vont vous proposer une dose d’anti-D pour neutraliser les passages « spontanés » de globules rouges du bébé vers votre circulation, qui se font plus facilement à cette période.
- A la naissance ou à l’arrêt de la grossesse : moment où se produit souvent un important passage de globules rouges de l’enfant dans la circulation maternelle, l’injection d’une nouvelle dose d’anticorps anti-D sera faite dans les 72 h. La dose sera calculée en fonction de l’importance du passage de globules rouges évalué sur une simple prise de sang après l’accouchement
Lire l’intégralité du document :
www.cngof.asso.fr/D_TELE/rhesus_patientes2006.pdf

En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse  et vous conseillons d’interroger votre médecin traitant ou votre gynécologue car ils demeurent vos interlocuteurs privilégiés.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut