Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - août

Titre de la question Syndrome de Kaposi
Question Je viens de voir le film "120 battements par minute" et un personnage, malade du sida fait un syndrome de Kaposi. Je voudrais faire le ménage (vrai/faux) de ce que j'en sais. Je sais qu'avant l'apparition du sida, le syndrome de Kaposi etait considéré comme un cancer de la peau assez rare. Est-ce qu'un malade du sida développe toujours un syndrome de Kaposi ? Ou une grande majorité des malades ? Quelle est la proportion ? Une personne séropositive, du fait de son état sérologique face au sida, peut-elle faire un syndrome de Kaposi ? Et une personne à la charge indétectable. Est-il possible de développer un syndrome de Kaposi sous la peau ? Y a-t-il des parties du corps qui ont tendance à plus développer les symptômes ? D'autres moins (je sais que les deux maladies n'ont rien à voir mais je sais que le psoriasis par exemple se développe plus sur le visage et les mains. Qu'en est-il du syndrome de Kaposi). Quand Louis XIV est mort de la gangrène, sa peau se décomposait depuis longtemps en dégageant une odeur insupportable. Est-ce que les "mélanomes" lors d'un syndrome de Kaposi (je ne connais pas le nom exact, pourriez-vous me l'indiquer) émettent une odeur ou pas ? (Quand on fait un zona, les "pustules" ne sentent rien). Le syndrome de Kaposi a-t-il d'autres effets sur le corps que sur la peau ? Peut-on en guérir ? Est ce que ça relève de la dermatologie ? Excusez moi si j'ai pu être maladroit mais j'ai essayé de prendre le plus de précautions de langage pour l'éviter car c'est un sujet que je maîtrise mal. Cordialement.
Réponse

Bonjour,

Vous vous intéressez à la maladie de Kaposi, maladie opportuniste, qui frappe souvent les personnes souffrant du VIH.

Nous vous proposons de parcourir le site de l’association Sida info service.

Pour commencer, voici une définition de maladie opportuniste :
« 
Une maladie opportuniste est donc une maladie qui ne se produit pas en temps normal et qui ne peut se déclarer que parce que le système immunitaire est déficient
On distingue deux types de maladies opportunistes :
-  Les maladies opportunistes mineures (zona récidivant, candidoses...) surviennent avec des déficits immunitaires peu importants. Elles ne sont pas systématiquement associées au VIH, puisque tout le monde peut en avoir.
- Les maladies opportunistes majeures définissent le sida-maladie. Les critères définissant le sida varient selon les régions du monde. […]»
https://www.sidainfoplus.fr/spip.php?article139

Ensuite nous vous proposons de lire l’article sur la maladie de Kaposi. Nous en avons extrait les parties qui répondent à vos interrogations :
« La Maladie de Kaposi (MK), anciennement appelée Sarcome de Kaposi (SK), n’est plus considérée aujourd’hui comme un cancer. Historiquement, la MK a été la maladie par laquelle le sida a été découvert aux Etats-Unis, puis dans les Caraïbes (Haïti en particulier) et en Afrique Subsaharienne (notion de « Sarcome de Kaposi épidémique » depuis les années 1970).
A noter que la MK est décrite depuis la fin du 19ème siècle, mais sous une forme très différente, rare, à évolution très lente et touchant la personne âgée du pourtour méditerranéen.
La Maladie de Kaposi constituait l’une des pathologies opportunistes les plus fréquentes avant l’introduction des HAART (traitements antiviraux hautement actifs).
Actuellement, cette maladie est devenue rare dans les pays industrialisés (< 10 cas/1000 patients, alors que la prévalence de cette maladie était de 50 à 60% au début de l’épidémie).
Il s’agit d’une prolifération de cellules de l’endothélium vasculaire (couche interne des vaisseaux, en contact avec le flux sanguin), dont l’expression précoce est le plus souvent cutanée.
La maladie de Kaposi est liée à une immunodépression (sida ou traitement immunosuppresseur) et à la présence de Human Herpès Virus 8 (HHV8). Le HHV8 est également responsable de la maladie de CASTELMAN (rare et généralement associée à la MK). La transmission du HHV8 est mal connue, mais probablement sexuelle et materno-fœtale.
Elle est classante sida. Dans les anciennes classifications, c’était la seule maladie qui suffisait à définir le sida en l’absence de réalisation d’une sérologie VIH.
Quels sont les symptômes et l’évolution de la maladie de Kaposi ?
L’expression de la maladie de Kaposi est avant tout cutanéo-muqueuse, et c’est la raison pour laquelle elle passe un peu abusivement pour une maladie de la peau. Mais il existe également des formes ganglionnaires et viscérales.
Tous les états intermédiaires s’observent, de la forme longtemps localisée à la forme explosive avec diffusion rapide des lésions cutanées, atteintes muqueuses et viscérales. Cependant, l’apparition des HAART a profondément modifié la fréquence et le pronostic de la maladie de Kaposi. […] »
https://www.sidainfoplus.fr/spip.php?article131

Nous espérons que ces informations vous seront utiles.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut