Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - septembre

Titre de la question Biopsie prostate
Question Bonjour, pourquoi il faut 10 jours pour examiner les résultats d'une biopsie de la prostate ?
Réponse

Bonjour,

Vous nous interrogez sur les raisons pouvant expliquer le délai de 10 jours nécessaires pour l’obtention des résultats d’une biopsie de prostate.

Certains prélèvements nécessitent des traitements chimiques, ce qui retarde d’autant le diagnostic comme l’indique un cours d’anatomie pathologique de la Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie :
«  1.3.1.2 Biopsie, pièce opératoire et autopsie
L’anatomo-pathologiste s’informe des données concernant le spécimen à étudier ou le corps à autopsier. Il en fait l’examen macroscopique (il effectue des schémas et prend des photographies) et prélève les régions soigneusement choisies et repérées qui seront examinées au microscope. Il décide ensuite la stratégie des techniques à réaliser. Dans tous les cas, le tissu à examiner doit subir une ou plusieurs préparations suivant la méthode d’observation utilisée :
Techniques habituelles
Le prélèvement doit être rapidement conditionné (pour éviter les phénomènes de putréfaction) soit par fixation, soit par congélation. Il s’agit le plus souvent d’une fixation permettant la conservation de la morphologie (c'est à dire la forme) des tissus et des cellules en assurant l'immobilisation des constituants cellulaires ou tissulaires dans un état aussi proche que possible de l'état vivant. Le liquide fixateur  le  plus  utilisé  pour  l’examen  en microscopie  photonique  est  le  formaldéhyde (« formol »). La fixation est suivie d’une extraction de l'eau et des graisses, puis de l'inclusion de la pièce dans un milieu qui solidifie le spécimen et  permet de le couper en sections transparentes de 3 à 10 microns d’épaisseur selon les besoins (le milieu d’inclusion le plus utilisé pour la microscopie photonique est la paraffine).
Les sections sont étalées sur des lames de verre. Des colorations du tissu permettent alors de l’observer plus facilement. La plus employée est l’hématoxyline (ou hématéine), qui colore en bleu les ARN et ADN, suivie de l’éosine, qui colore en rose l’ensemble de la cellule (hématéine-éosine ou hémalun-éosine (H.E.) (voir page 190)). On ajoute parfois une coloration des fibres conjonctives par le  safran (hématéine-éosine-safran).
En fait, de multiples autres techniques (colorations spéciales destinées, par exemple, à repérer des microrganismes, immunohistochimie permettant d’identifier des protéines spécifiques, par exemple, d’un type cellulaire ou d’une cellule en mitose) peuvent être effectuées sur les spécimens fixés. L’ensemble de ces méthodes demande au minimum 48 heures, parfois jusqu’à 8 jours. […] » (pp.9-10)
http://www.chups.jussieu.fr/polys/anapath/Cours/anapath.pdf

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront de mieux comprendre pourquoi les résultats d’une biopsie peuvent demander plusieurs jours.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut