Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - septembre

Titre de la question Problème urinaire
Question Il m'arrive de devoir me lever 4 ou 5 fois par nuit soit environ toutes les 2h30 pour uriner. C'est vraiment pénible car je n'arrive pas toujours à me rendormir et je passe des nuits peu reposantes. J'évite de boire le soir et assez peu dans la journée alors que mon médecin me conseille de boire 1,5 litre par jour. J'ai 65 ans. J'ai aussi très souvent des crampes nocturnes qui perturbent elles aussi mes nuits.
Réponse

 Bonjour,

Vous évoquez votre problème de besoins répétés d’uriner.

En l’absence de question précise, nous vous proposons de parcourir le document élaboré par l’Assurance maladie sur la pollakiurie (envie fréquente d’uriner) : Pollakiurie : consultation médicale et traitement. Vous y trouverez des informations sur les examens complémentaires et les traitements envisageables.
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/pollakiurie/consultation-medicale-traitement

Vous évoquez également des crampes nocturnes. Voici les informations données par le site d’information médicale Allodocteurs (site d’information médicale expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé) :
« Il ne faut pas appliquer de froid en cas de crampe. Le froid n'est pas efficace parce que la crampe est une contracture musculaire et le froid va favoriser encore plus la contraction musculaire et diminuer la vascularisation. Or, le muscle contracté a besoin d'être vascularisé, a besoin d'être réchauffé et étiré. La première chose à faire en cas de crampe, c'est d'étirer le muscle qui fait mal tout doucement et progressivement pour faire céder la crampe et maintenir cette position jusqu'à ce qu'elle cède de façon durable. Il faut étirer progressivement et non pas d'un coup pour ne pas entraîner de lésions musculaires ou tendineuses.
Les crampes sont multifactorielles. Il peut y avoir un déficit, une carence pour certains oligo-éléments. Mais il peut aussi y avoir une sur-sollicitation musculaire la veille ou à l'inverse, une sollicitation insuffisante des muscles qui n'ont pas appris à se décontracter. Si une personne sédentaire qui n'est pas du tout active se met d'un coup à marcher beaucoup la veille, elle va se retrouver avec des muscles qui vont rester contractés très longtemps, qui n'ont pas l'habitude de se contracter-décontracter, contracter-décontracter... et au cours de la nuit, le relâchement ne va pas se faire complètement. Dans ce cas, la crampe peut survenir. Il peut aussi y avoir des causes vasculaires : pour les personnes qui ont une insuffisance veineuse, une mauvaise circulation du sang peut provoquer des douleurs et des crampes nocturnes. »
http://www.allodocteurs.fr/j-ai-mal/aux-muscles/crampe/pourquoi-a-t-on-des-crampes-la-nuit_15719.html

En tant que service de documentation nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous espérons que ces informations vous permettront d’enrichir le dialogue avec votre médecin afin de trouver une solution pour vous permettre un meilleur repos nocturne.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions
Retour en haut