Cité de la santé

Information conseil et documentation

Toutes les questions-santé - novembre

Titre de la question Prévention prise en charge commotion cérébrale
Question La prise en charge des commotions cérébrales prend-elle suffisamment en compte la prévention?
Réponse

Bonjour,

Vous vous intéressez à la prévention mise en place dans la prise en charge des commotions cérébrales.

A titre d’information générale voici l’article de l’Encyclopédie Larousse médicale sur la commotion cérébrale :
« Altération subite et rapidement résolutive du fonctionnement cérébral, consécutive à un choc sur la tête, une secousse violente ou un ébranlement indirect du cerveau.
La moitié des commotions cérébrales surviennent lors d’accidents de la route, près d’un tiers lors d’accident du sport (→ médecine du sport), le reste au cours de rixes, de violences familiales ou d’accidents du travail ou domestiques. Une brève perte de connaissance n’est présente que dans 10 % des cas et le sujet semble le plus souvent, dans le vocabulaire sportif, « K.O. debout », « groggy », « sonné ».
[…]
3.1. Le « protocole commotion » au rugby
Les autorités nationales et internationales du rugby ont adopté depuis 2010 le « protocole commotion », bilan appliqué, à la demande de l’arbitre et en dehors du terrain, à tout joueur suspecté d’être commotionné. Ce protocole comprend deux volets.
• Le score de Maddock par la réponse aux 5 questions suivantes :
– « Sur quel stade sommes nous ? »
– « Dans quelle mi-temps sommes nous ? »
– « Quelle équipe a marqué les derniers points ? »
– « Contre quelle équipe as tu joué la dernière fois ? »
– « Ton équipe a-t-elle gagné le match précédent ? »
Une seule mauvaise réponse traduit une forme d’amnésie synonyme de commotion cérébrale.
• Le test d’équilibre dit en « tandem » : le joueur, debout, met ses pieds juste l’un derrière l’autre, pied dominant en arrière ; il met les mains sur les hanches et ferme les yeux et doit maintenir sa position 20 secondes. Plus de deux ruptures de position ou ouverture des yeux traduisent une commotion cérébrale.
Conforme aux recommandations des experts du Comité national olympique et sportif français, le protocole commotion pourrait être adopté par toutes les fédérations sportives. »
http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/commotion_c%C3%A9r%C3%A9brale/187703

Comme on le voit dans l’article précédent la prévention de la prise en charge des commotions cérébrales est surtout mise en place dans le sport et notamment dans le rugby. Voici par exemple le Protocole de commotion cérébrale élaboré par la Ligue de rugby :
https://www.irbms.com/download/diaporamas-traumatologie-du-sport/Presentation_Protocole_Commotion_Cerebrale.pdf

L’Académie de médecine avait également publié un communiqué à ce sujet  en 2012 : A propos de la commotion cérébrale chez les sportifs.
In Bulletin de l’Académie Nationale de  Médecine (2012, 196, no 3, 747-749, séance du 20 mars 2012)
http://www.academie-medecine.fr/publication100036480/

Une thèse de médecine a été récemment consacrée aux commotions cérébrales :
Commotions cérébrales chez le sportif : état de l'art et retour d'expériences issues du CMRR du CHU de Dijon (2016) / Chazalon, Cécile. Vous y trouverez des informations sur la prévention (p.50, 88, 98)
https://nuxeo.u-bourgogne.fr/nuxeo/site/esupversions/bc510f4e-4eac-4ce2-b369-eaeb43a340ca

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé       
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/

Retour à la liste des questions
Retour en haut