octobre

Lien entre un AIT et troubles du rythme cardiaque

Question

Bonjour, j'ai fait un AIT (2ème) et lors des examens chez le cardiologue il a trouvé une ballonisation de la valve mitrale, un intervalle PR court et plusieurs épisodes de tachycardie. Mon médecin me dit que ces troubles du rythme cardiaque sont la cause de l'AIT, mon cardiologue me dit que ces troubles ne peuvent pas produire des caillots et par conséquent, ils ne peuvent pas être à l'origine des AIT. S'il vous plait, j'aimerais y voir plus clair...merci

Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si vos troubles du rythme cardiaque (ballonisation de la valve mitrale, intervalle PR court et épisodes de  tachycardie) sont liés aux 2 AIT (accident ischémique transitoire) que vous avez eus. Votre cardiologue et votre médecin traitant sont d’avis différent.

En tant que documentalistes, nous ne pouvons vous donner d’avis médical et trancher entre les deux positions.

A titre d‘information générale, voici des éléments pour mieux comprendre les différents termes de vos troubles.

- Ballonisation de la valve mitrale ou prolapsus valvulaire mitral ou syndrome de Barlow « Bombement d’une ou deux valves mitrales dans l’oreillette gauche pendant la systole, provoquant une fuite plus ou moins importante. Dans la plupart des cas, la cause est inconnue. Il peut être observé dans certaines maladies : Basedow, rhumatisme articulaire, cardiopathie ischémqiue, communication interauriculaire, Marfan…
[…]
Evolution, complications et pronostic
Dans 80% des cas, il s’agit d’une forme bénigne.  Les formes graves sont caractérisées, notamment, par une fuite mitrale importante et de nombreuses extrasystoles ventriculaires sur l’enregistrement Holter. Les principales complications sont l’insuffisance mitrale, l’endocardite, les troubles du rythme grave, la mort subite et les accidents vasculaires cérébraux et rétiniens […].
In Dictionnaire des maladies à l’usage des professions de santé / Christophe Prudhomme, Jean-François D’Ivernois.  Maloine, 2007. – 4e éd.

- Les troubles du rythme cardiaque
https://www.fedecardio.org/Les-maladies-cardio-vasculaires/Les-pathologies-cardio-vasculaires/les-troubles-du-rythme-cardiaque

La valve mitrale
http://www.chirurgie-cardiaque-pitie.fr/pathologies-chirurgicales/valvulopathies/valve-mitraleGroupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Institut de cardiologie, Service de chirurgie thoracique et cardio-vasculaire.

Espace PR :
« 2 . 5 . 3  -  Conduction auriculo-ventriculaire : espace PR ou PQ
La durée normale de l’intervalle PR est comprise entre 0.12 et 0.20 s. Il se mesure du début de l’onde P au début du complexe QRS (Figures 2 et 6). Il correspond au temps de conduction de l’influx de l’oreillette aux ventricules. Il peut diminuer quand la fréquence cardiaque s’accélère à l’effort. Au-delà de 0,20s il témoigne d’un trouble de conduction auriculo-ventriculaire. »
http://campus.cerimes.fr/cardiologie-et-maladies-vasculaires/enseignement/cardio_4/site/html/2_2.html
Campus Cardiologie et maladies vasculaires de l’Université médicale virtuelle francophone

- AIT :
Accident ischémique transitoire – une urgence médicale! / Agnieszka Slezaka, Marcel Arnolda, Aikaterini Galimanisa, Damian Melib, Heinrich P. Mattlea, Pasquale Mordasinic, Claudio L. Bassettia, Jan Grallac, Kai Liesirovaa, Urs Fischera.
In Forum Medical Suisse (organe officiel de formation continue de la Fédération des médecins suisses et de la Société Suisse de Médecine Interne Générale), 2014;14(16–17) : 333–338 
« […]
Etiologie
Les causes des troubles circulatoires cérébraux
sont multiples. Les plus fréquentes sont :
– Macro-angiopathie (20–40%) des vaisseaux irriguant le cerveau, à la fois de nature artériosclérotique et non artériosclérotique (par ex. dissections, dysplasies fibromusculaires, vasculites, etc.), avec embolies artério-artérielles ou infarctus hémodynamiques.
– Processus vasculaires micro-angiopathiques (20–40%) sur terrain d’altérations artériosclérotiques ou non artériosclérotiques.
– Sources d’embolies proximales (25–40%), en particulier embolie cardiaque en cas de fibrillation auriculaire ou de thrombus cardiaque, plus rarement aussi embolie paradoxale en cas de foramen ovale perméable
(FOP).
– Parmi les causes plus rares figurent les troubles de la coagulation et les maladies hématologiques [7].
Les critères TOAST sont fréquemment utilisés pour la classification des causes d’AVC [8].(p.334)
[…]
Tableau 2
Pathologies cardiaques associées à un risque élevé/faible d’évènements emboliques
(d’après [27]).
Risque élevé d’évènements emboliques

[…]
Valves:
Sténose de la valve mitrale
– Prothèse valvulaire
– Infarctus aigu du myocarde
– Cardiomyopathie dilatée
[…]
Risque faible ou incertain d’évènements emboliques

[…]
Valves:
Prolapsus de la valve mitrale
– Calcifications de l’anneau mitral
– Sclérose/sténose de la valve aortique » (p.337)
https://medicalforum.ch/fr/resource/jf/journal/file/view/article/smf/fr/fms.2014.01903/fms-01903.pdf/

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront d’enrichir le dialogue avec vos médecins et de mieux comprendre vos problèmes de santé.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions