janvier

Leucoaraïose

Question

Bonjour, il y a 1 semaine j'ai passé une IRM cérébrale, conclusion, j'ai une leucoaraïose fazekas type 1. J'ai 58 ans, je souhaite savoir l'évolution de cette maladie dans le temps pour arriver au stade 2 et 3. Merci par avance pour votre réponse. Cordialement.

Réponse

Bonjour,

On vient de vous diagnostiquer une « leucoaraïose fazekas type 1 » et vous souhaitez en savoir plus sur cette pathologie et son évolution.

A titre d’information générale, nous vous proposons cet article La leucoaraïose : plus qu’une découverte fortuite ! » (extrait de la revue Le clinicien de janvier/février 2010) ; il a été présenté dans le cadre d’une conférence sur le cerveau lors de l’événement « La gériatrie » à l’Université Laval (Canada).
« […]
Au départ, on ignorait la signification clinique de cette image radiologique.
On retrouve de la leucoaraïose chez une proportion non négligeable de la population âgée, et chez de nombreux individus sans symptômes ou signes.
[…]
Les présentations cliniques
La leucoaraïose peut engendrer des présentations cliniques très variées. Elle est associée aux AVC ischémiques, aux troubles cognitifs et à d'autres troubles (démarche, humeur et urinaires).
Troubles cognitifs et démences […]
Troubles de la démarche […]
Autres troubles […] »
http://www.stacommunications.com/journals/leclinicien/2010/01-JanFev-2010/Laleucoara%C3%AFose.pdf

Concernant l’échelle de Fazekas, il s’agit d’une classification d'interprétation de certains signes de l'IRM utilisée par les radiologues.
Dans un article de la revue Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement (décembre 2011, vol.9 no 4) : Pathologie des petites artères cérébrales mise en évidence par l’IRM : un marqueur du vieillissement ? / Jean-Philippe Cottier, Myriam Edjlali, Marie-Agnès Gaillard, Florence Domengie, Ali Aljishi, Xavier Casals, Denis Herbreteau, Caroline Hommet., on peut lire :
« La classification de Fazekas (figure 3) [14, 15] est l’une des plus utilisées en pratique clinique et en recherche. Elle distingue les atteintes périventriculaire, profonde et sous-corticale, et cote ces atteintes en fonction de leur étendue. » (p.467)
« Figure 3
Classification de la sévérité des lésions de LA en 3 grades selon l’échelle de Fazekas modifiée [14]. Lésions minimes (Grade 1) (A) : lésions solitaires de moins de 10 mm et/ou lésions groupées de moins de 20 mm de diamètre ; lésions modérées (grade 2) (B) : lésions solitaires de 10 à 20 mm, et aires hyperintenses reliées par des « ponts » ne dépassant pas 20 mm de diamètre ; lésions sévères (grade 3) (C) : lésions solitaires et aires confluentes hyperintenses de plus de 20 mm de diamètre. » (p.468)
https://www.jle.com/fr/revues/gpn/e-docs/pathologie_des_petites_arteres_cerebrales_mise_en_evidence_par_lirm_un_marqueur_du_vieillissement__290664/article.phtml

Nous attirons votre attention sur le fait que ces articles peuvent ne pas s’appliquer à votre cas. Nous vous les soumettons ici car ils présentent les définitions des termes qui apparaissent dans votre compte-rendu.

En tant que documentalistes, nous ne pouvons pas aller plus loin dans notre réponse et vous invitons à dialoguer avec votre médecin qui pourra, compte-tenu de la connaissance de votre dossier médical, vous donner des informations adaptées à votre situation.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions