janvier

Information sur HEp2

Question

Bonjour, j'ai reçu mes résultats sanguins et je souhaiterais savoir ce qu'ils veulent dire, si j'ai une maladie auto-immune ou pas, à savoir que les recherches ont été faites pour une fibromyalgie, spondylarthrite ou autre. Anticorps anti nucléaires (AAN) titre sur cellules HEp2 1280, aspect fluorescence de type dots nucléaires. Merci de votre réponse, bien cordialement.

Réponse

Bonjour,

Vous nous soumettez vos résultats d’examens sanguins et en particulier l’analyse des anticorps anti-nucléaires. Vous nous demandez notre avis.

Nous vous remercions de la confiance que vous nous accordez mais Questions-santé est un service documentaire qui ne peut vous donner que des informations générales.

Voici ce qu’indique le site Labtestonline, site d’information médicale au sujet du test des anticorps anti-nucléaires (AAN) :
« Qu'est-ce qui est analysé ?
Le test AAN met en évidence la présence d’auto-anticorps anti-nucléaires (AAN) dans le sang. Ces auto-anticorps sont produits par le système immunitaire de l'organisme – c’est-à-dire le système de défense de l'organisme contre l'invasion par des corps étrangers tels que les virus et les bactéries ou contre le soi modifié. L’auto-immunité est la rupture des mécanismes de tolérance conduisant à l’action pathogène du système immunitaire vis à vis de constituants naturels de l’organisme et à l’apparition d’une maladie dite auto-immune.
Comment le test est-il utilisé ?
Le test participe au diagnostic de connectivite (le lupus érythémateux disséminé [LED], la sclérodermie, le syndrome de Gougerot-Sjögren,….), de maladie de Raynaud, d’arthrite chronique juvénile, de polyarthrite rhumatoïde, de syndrome des anti-phospholipides, d’hépatite auto-immune et de nombreuses autres maladies auto-immunes ou non. Le résultat du test AAN peut être positif dans un certain nombre de maladies, des tests complémentaires aident à établir le diagnostic de connectivite, dont le lupus érythémateux disséminé.
Quand le test est-il demandé?
La recherche des AAN constitue une première étape fiable pour l'identification du LED et de quelques autres maladies auto-immunes présentant des symptômes très polymorphes. Ces symptômes, incluent notamment les articulations douloureuses ou gonflées, une fièvre inexpliquée, une fatigue extrême et une éruption cutanée, ils peuvent fluctuer au cours du temps et en intensité. L’évolution peut être lente et prendre des mois ou des années pour que ces symptômes deviennent évocateurs d’un LED ou d’une autre maladie auto-immune. »
http://www.labtestsonline.fr/tests/anticorps-anti-nucl-aires.html?tab=2

Vous mentionnez les cellules Hep2, sachez que ces cellules sont des cellules de carcinomes laryngés humains utilisées dans la réalisation du test, comme nous l’indique le site memobio, site conçu dans le cadre d'une thèse de fin d'internat en Biologie Médicale.
http://www.memobio.fr/html/immu/im_au_nu.html

Concernant la fluorescence « dots nucléaires », il s’agit de la forme prise par la fluorescence lors du marquage cellulaire comme l’explique la fiche explicative du laboratoire BIOMNIS :
« Les aspects de fluorescence sont nombreux : fluorescence nucléaire homogène, membranaire, mouchetée (gros grains, grains fins), centromères, nucléolaire, dots nucléaires (dots multiples, 4-6 dots), hétérogène, fuseau mitotique, mixte.»
https://www.eurofins-biomnis.com/wp-content/uploads/2015/12/28-Focus-ANA-Biomnis.pdf

Nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Seul le médecin connaissant votre dossier médical sera à même de vous expliquer ces résultats et de poser un diagnostic.

Nous nous tenons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions