février

HSV 1/2

Question

Bonjour, je viens de recevoir mon résultat de sérologie et voilà : herpes simplex virus 1/2 hsv, sérologie IgG #mon résultat type 1 <0,5 et type 2 >8,0. Donc conclusion en faveur d’un contact avec hsv2 sans datation possible .... pas évident à comprendre mais j’ai eu pris du fervex car j’avais un rhume et du norfloxacine pour une infection urinaire, ces traitements peuvent-ils influencer les résultats et faire monter mon IgG ?

Réponse

Bonjour,

Vous nous soumettez vos résultats de sérologie et souhaitez avoir notre avis.

A titre d’information générale, nous vous invitons à lire le dossier de l’Organisation mondiale de la santé sur le virus de l’herpès.
« Deux types de virus, le virus Herpes simplex de type 1 (HSV-1) et le virus Herpes simplex de type 2 (HSV-2), peuvent être à l’origine de l’infection couramment appelée herpès. Le HSV-1 se transmet principalement par contact des muqueuses buccales et provoque des infections à l’intérieur ou autour de la bouche (herpès orofacial/labial).
Le HSV-2 se transmet presque exclusivement par voie sexuelle et provoque des infections génitales ou anales (herpès génital). Néanmoins, le HSV-1 peut également être transmis dans la zone génitale lors des rapports oro-génitaux et provoquer un herpès génital. »
https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/herpes-simplex-virus

Votre analyse mentionne la présence d’IgG. Afin de comprendre le rôle de cette molécule, nous vous proposons la lecture du paragraphe : « Qu'est-ce qu'une immunoglobuline/un anticorps ? » rédigé dans le cadre d’une de nos FAQ :
« Qu'est-ce qu'une immunoglobuline/un anticorps ?
Les anticorps ou immunoglobulines (Ig) sont des « armes » envoyées par les lymphocytes B [cellules du système immunitaire] pour défendre le corps.
Les anticorps sont donc produits par notre corps en réaction à un pathogène (virus, bactérie, champignon, etc.), appelé aussi antigène, détecté comme dangereux par notre système immunitaire.
Lors d’une réaction immunitaire contre un antigène plusieurs types de lymphocytes B sont activés. Ils produiront ainsi différents types d’anticorps (appelés anticorps polyclonaux)  pour nous défendre.
Une immunoglobuline ou anticorps est constituée de 4 chaînes, deux chaînes dites légères et deux dites lourdes. Pour chaque immunoglobuline, les 2 chaînes lourdes sont identiques l'une à l'autre, de même que les 2 chaînes légères.
La structure des chaînes lourdes définit cinq types d'immunoglobulines : IgG, IgA, IgM, IgD, et IgE.
- Les IgA jouent un rôle important dans la lutte contre les bactéries et virus dans les muqueuses (voies respiratoires ou digestives par exemple). Leur durée de vie est courte mais, comme elles sont rapidement remplacées, ce sont les IgA qui sont le plus synthétisées par l’organisme.
- Les IgD interviennent dans la maturation des lymphocytes.
- Les IgE ont un rôle clé dans la défense contre les parasites et le mécanisme de l’allergie. Elles sont secrétées contre les allergènes et entrainent dans l’organisme la libération d’histamine, substance responsable de l’apparition des symptômes de l’allergie (l’asthme par exemple).
-
Les IgG sont produites lors d'un contact avec un antigène qui se prolonge ou lors d'un second contact de l'organisme avec un antigène.
- Les IgM sont des immunoglobulines secrétées lors du premier contact de l’organisme avec un antigène. […]
Les chaines légères des immunoglobulines peuvent être quant à elles de 2 types, appelés « kappa » ou « lambda ».
Exemple : Ainsi une IgG lambda est une immunoglobuline ayant une chaîne lourde de type G et une chaîne légère de type lambda. »
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/questions-frequentes/je-veux-comprendre-ce-quest-un-pic-monoclonal-polyclonal/#item-grid-69184

Enfin, vous mentionnez la prise de 2 médicaments et vous demandez s’ils ont pu contribuer à faire augmenter votre taux d’immunoglobuline. En tant que documentalistes, nous ne sommes pas en mesure de vous donner un avis médical, c'est pourquoi nous vous suggérons de contacter le médecin qui vous a prescrit ces analyses pour savoir s’il peut exister une relation entre la prise de ces deux médicaments, le virus de l’herpès et votre taux élevé d’IgG.

Nous espérons que ces éléments de réponse vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin qui reste votre interlocuteur privilégié, et restons à votre disposition pour toute nouvelle recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions