mars

Infection urinaire répétée malgré les antibiotiques

Question

J'ai toujours des infections urinaires malgré la prise d'antibiotiques. Je suis désespéré!

Réponse

Bonjour,

Vous êtes sujet aux infections urinaires à répétition, source d’angoisse pour vous.

A titre d’information générale, voici un article de la Revue Médicale Suisse (N° 558, 2017) : Infections urinaires basses non associées aux sondes urinaires chez l’homme. Urétrite, cystite et prostatite
Résumé :
« Les recommandations de traitement des infections des voies urinaires (IVU) basses masculines non associées aux sondes souffrent d’un manque d’évidence. Leur prise en charge implique la distinction entre urétrite, cystite et prostatite, et comprend une antibiothérapie associée dans certains cas à un bilan urologique anatomique et fonctionnel. Elles sont souvent associées aux instrumentations du tractus urinaire ou à des anomalies anatomiques ou fonctionnelles. Les Entérobactéries en sont la cause dans près de 80 % des cas ; la prévalence de souches productrices de bêtalactamases à spectre élargi (BLSE) et résistant aux quinolones augmente. Cet article a pour but de clarifier les définitions, la microbiologie et la prise en charge en Suisse de trois types d’IVU basses masculines non associées aux sondes – urétrite, cystite et prostatite.[…] »
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-558/Infections-urinaires-basses-non-associees-aux-sondes-urinaires-chez-l-homme.-Uretrite-cystite-et-prostatite

En complément, le site Alternative santé, « publié par la société Santé Port Royal / Ginkgo Média, éditrice » consacré aux méthodes alternatives, précise :
« L’infection urinaire n’épargne pas les hommes de plus de 50 ans
[…]
L’infection urinaire chez homme se manifeste surtout chez les plus âgés, à cause de la diminution de ces sécrétions, de l’augmentation du volume prostatique et surtout de la mauvaise vidange vésicale liée à l’obstacle prostatique. […]
Les infections urinaires masculines sont très hétérogènes, elles vont des formes peu symptomatiques sans fièvre jusqu’au choc septique. Aucun test diagnostique non invasif ne permet d’écarter une infection prostatique, qui doit donc être prise en compte dans la prise en charge ultérieure. Toute infection urinaire (hors sondage urinaire) chez un homme doit être considérée et traitée comme une prostatite aiguë (sauf cas exceptionnel).
[…]
Les examens nécessaires en cas d’infection urinaire :
Avant d’en venir aux traitements naturels il faut d’abord suivre les conseils donnés par les médecins, et faire notamment deux examens :
- les bandelettes urinaires
- l’examen cyto-bactériologique des urines (ECBU)
[…]
Si vous optez pour le traitement antibiotique, je vous recommande de demander au préalable un examen complémentaire appelé antibiogramme, qui permet de tester une quinzaine d’antibiotiques pour déterminer leur efficacité sur le germe. Sinon, vous risquez de prendre des antibiotiques inutilement, et de n’avoir pour effet que les effets secondaires. »
https://www.alternativesante.fr/infections-urinaires/infections-urinaires-pour-vous-c-est-tous-les-combien

Nous vous conseillons donc de consulter de nouveau votre médecin traitant qui pourra peut-être vous orienter  le cas échéant vers un urologue . Sachez que vous pouvez aussi prendre un second avis auprès d’un autre médecin.

Bien entendu, nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions