mars

Tendinites chronique et côtes en rotation

Question

Bonjour, j'ai eu un petit traumatisme au thorax du côté gauche il y a bientôt 2 ans maintenant, ayant consulté une 1aine de professionnels de la santé mon problème n'est toujours pas résolu : tendinite chronique et 2ème et 3ème côte qui ressortent en permanence + cote flottante qui est ''rouillée '' selon un kiné, toujours avec une douleur déchirante au niveau du cartilage, ils ont vu un écart entre le cartilage et les côtes mais rien de plus aux radios et échographies. J'ai souvent un nerf qui coince. J'ai fait une 30aine de séances kiné, mais la douleur revient toujours après effort... Comment faire, vers qui me tourner, j'ai l'impression de ne pas tomber sur des personnes spécialisées... J'ai 21 ans et je peux plus forcer au boulot...

Réponse

Bonjour,

A la suite d’un traumatisme au thorax, vous souffrez de tendinite chronique et d’une côte flottante « rouillée » selon votre kinésithérapeute.

En premier lieu, voici la définition, la structure et la fonction des côtes sur le site Futura sciences, un site de vulgarisation scientifique :

Les côtes forment un ensemble d'os qui déterminent la cage thoracique. Elles sont toutes fixées d'un côté à des vertèbres. De l'autre côté, elles sont fixées ainsi :- les 7 premières paires de côtes sont fixées au sternum ;- les côtes 8 à 10 sont reliées par le cartilage à d'autres côtes ;- les côtes 11 à 12 sont flottantes.

https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-cote-8249/

A titre d’information générale, sur le site du Figaro santé, voici un entretien avec un rhumatologue Patrick Le Goux, médecin de la Fédération française de tennis et consultant à l’Institut national du sport et de la performance (INSEP) :

Ainsi, dans le but de favoriser la cicatrisation des lésions des tendons, on identifie en pratique à l'heure actuelle trois types de traitements innovants à impact local : premièrement, certaines techniques de rééducation avec exercices ciblés ont un effet mécanique positif sur le tendon en relançant la vascularisation au niveau des lésions. Le protocole de Stanish, connu depuis de nombreuses années, donne d'excellents résultats. Il s'agit d'exercices d'étirement (1a) combinés à un renforcement musculaire qui permettent au tendon situé en continuité de retrouver un fonctionnement normal à l'effort, par exemple le tendon d'Achille en relation directe avec le mollet.

Deuxième traitement innovant, les ondes de choc ont également un impact phy­sique mécanique avec effet favorable sur la vascularisation et la cicatrisation des tendons. En rhumatologie et médecine du sport, on utilise les ondes de choc radiales, à application locale et de moyenne énergie, pour traiter les tendons des épaules et des coudes mais surtout le tendon d'Achille et les douleurs de l'aponévrose plantaire. Ces ondes de choc sont produites par des impulsions successives qui sont transmises au tendon traité par l'intermédiaire d'une pièce placée au contact de la peau à l'endroit de la lésion: 2 000 coups environ sont délivrés en quelques minutes à chaque séance (six séances maximum). Il se déclenche localement une libération de substances antalgiques, ainsi qu'un mécanisme de réparation tendineuse.
Enfin, la grande nouveauté consiste en la pratique d'injections de plasma enrichi en plaquettes ou PRP, extrait du sang prélevé sur le patient lui-même et réinjecté dans le tendon lésé après centrifugation. Ces injections pratiquées en milieu spécialisé sous contrôle échographique ont une innocuité réelle et induiraient un processus de réparation satisfaisant des tendons lésés grâce aux facteurs de croissance contenus dans les plaquettes. Des évaluations sont toujours en cours pour valider ces traitements, avec notamment une étude contrôlée: injections de PRP versus injections de sérum physiologique.
[…]
Enfin, certains produits comme l'acide hyaluronique, déjà largement utilisés en injections dans les articulations pour traiter l'arthrose, commencent à être testés avec succès en injection intratendineuse dans les tendinites…

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/02/22/19915-nouveaux-traitements-contre-tendinites

Le site de l’Institut de recherche du bien-être de la médecine et du sport santé (IRBMS) apporte une précision concernant les ondes de choc :

La technique la plus utilisée est appelée RSWT (radial shock wave therapy). L’onde de choc est créée par une masse propulsée par air comprimé avec une pièce à main. Dans ce cas, l’augmentation de pression est maximale au niveau de la peau (1 à 10 bars) et diffuse de façon conique en profondeur en perdant progressivement de son intensité.
[…]
Mais il existe une autre méthode, moins utilisée, appelée ESWT (extracorporeal shock wave therapy), l’onde de choc est créée par des phénomènes piézo-électriques, électro-magnétique ou électro-hydraulique. Par contre cette technique nécessite un repérage échographique (cette méthode est proche de celle utilisée pour détruire des calculs rénaux).

https://www.irbms.com/les-tendinites/

Avant de conclure, Dr. Patrick Sichère, rhumatologue à l'hôpital Delafontaine (Saint-Denis) constate :

"Quand une tendinite s'installe dans le temps, on n'est plus dans l'inflammation strictement. Il s'ajoute des phénomènes de douleur qui s'auto-entretiennent et qui font que finalement si on ne traite que la tendinite comme telle, comme si ce n'était qu'une inflammation, c'est un échec. Donc il faut à ce moment-là proposer des traitements complémentaires à la fois sur l'inflammation, mais aussi sur la douleur."

https://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-que-faire-en-cas-de-tendinite-chronique-_2609.html

Nous espérons que ces éléments d’information vous permettront d’enrichir le dialogue avec votre médecin traitant à qui vous pouvez demander d’être orienter vers un spécialiste comme un rhumatologue afin qu’un autre avis soit donné.

Bien entendu, nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions