mars

Maladie de l'oreille

Question

Bonjour, suite à une consultation pour un acouphène, l'orl a découvert une hypoacousie bilatérale de perception chez mon fils sans cause apparente familiale ou personnelle. Quelles sont les différentes maladies ou traumatismes pouvant générer ce problème et quelles sont les différentes solutions actuellement. Merci

Réponse

Bonjour,

Votre fils souffre d’hypoacousie bilatérale de perception et vous souhaitez en connaître l’origine et les traitements envisageables.

Ameli, le site de l’Assurance maladie vous propose un article sur les causes de l’hypoacousie :

Qu'est-ce que la perte d'acuité auditive ou surdité ?
La perte d'acuité auditive, appelée surdité ou hypoacousie, est la diminution de la capacité à percevoir les sons (diminution de l'ouïe). On parle aussi de baisse de l'audition. En l'absence de prise en charge, elle peut être gênante dans la vie de tous les jours.
[…]
Les types de surdité et leurs causes
Il existe deux types de surdité : la surdité de transmission et la surdité de perception.
[…]
Les surdités de perception et leurs causes

Les surdités de perception sont des anomalies de la transformation du signal sonore en influx nerveux et de l'« interprétation » de ce signal par le cerveau.
Elles sont liées à des maladies de l'oreille interne, très fragile.
Les causes sont alors :
- une surdité génétique diagnostiquée au cours du dépistage néonatal,
- la maladie de Ménière, due à une augmentation de la pression dans le labyrinthe, d’origine inconnue. Elle est à l’origine de crises de vertiges intenses et rotatoires, qui durent d’une vingtaine de minutes à quelques heures. Ces crises s’accompagnent de nausées et de vomissements importants, d’acouphènes et d’une perte d’acuité auditive. La maladie évolue vers des lésions chroniques du labyrinthe responsable de vertiges chroniques, de troubles de l'équilibre permanents et d'une surdité progressive,
- certains médicaments toxiques pour l'oreille interne (certains antibiotiques par exemple),
- une exposition aux bruits intenses,
- un traumatisme de l'oreille interne (traumatisme direct ou traumatisme barométrique lors d'une plongée par exemple),
- une cause vasculaire ou virale avec surdité unilatérale de survenue brutale,
- une infection de l'oreille interne par propagation d'une otite ou survenant lors des oreillons ou d'une méningite par exemple - parfois à une atteinte du nerf auditif : par exemple présence d'un neurinome de l'acoustique (tumeur bénigne) sur le nerf auditif. La surdité unilatérale est associée à une paralysie faciale ;
- rarement à une atteinte des voies auditives du cerveau.

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/perte-acuite-auditive/definition-causes

Vous trouverez des informations sur les possibilités de prise en charge sur le site de la Fondation Rothschild :

Prise en charge des troubles de l’audition
Bilan de l’audition
Le bilan de l’audition permet de distinguer deux grands types de surdité : la surdité de transmission où il existe un obstacle mécanique au passage du son au niveau de l’oreille externe (le pavillon et de conduit jusqu’au tympan) ou moyenne (les osselets : marteau, enclume et étrier,  ou dans la cavité dans laquelle ils se situent) et la surdité de perception où le problème se situe dans l’oreille interne ou au-delà, jusqu’au cerveau.
[…]
Le bilan de l’audition permet de connaitre le niveau de la perte auditive qui s’exprime en perte de décibels (plutôt qu’en pourcentage). [ Les deux types de surdité] sont dus à des causes très différentes et peuvent donner lieu à des traitements très différents.
En fonction de ces éléments, l’ORL peut être amené à demander d’autres examens comme un scanner, IRM ou un bilan d’équilibre…
Traitements
Une fois que le bilan est réalisé, se pose la question du traitement.
Il existe quatre types de prise en charge. Plusieurs peuvent être proposées pour une même situation mais, pour une même situation, elles ne seront pas forcément identiques pour deux patients différents.
Abstention et surveillance : Si aucune intervention chirurgicale n’est indispensable et que la gêne n’est pas très importante ou en cas de refus d’un appareillage auditif, l’audition est surveillée. Cependant, l’audition peut continuer d’évoluer et il sera peut être nécessaire de rediscuter des possibilités de traitement plus tard.
[…]
Il n’existe pas, à l’heure actuelle, de chirurgie permettant de réparer l’oreille interne.  Dans certaines surdités, l’ORL peut proposer un certain type d’appareillage auditif qui nécessite une intervention chirurgicale. C’est le cas, par exemple, des implants cochléaires, des implants d’oreille moyenne et des implants en conduction osseuse (voir appa

http://www.fo-rothschild.fr/soins/orl/informations-medicales/prise-en-charge-des-troubles-de-l-audition.html

Enfin, vous pouvez poser votre question sur le site Surdinfo du Centre national d’information sur la surdité. Vous y trouverez également un tchat et un numéro de téléphone : 0812 040 040
http://www.surdi.info/email/

Nous espérons que ces éléments vous seront utiles. N’hésitez pas à interroger plus avant l’ORL que vous avez consulté car lui seul est en mesure de vous indiquer quelle prise en charge est la plus adaptée pour votre fils.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions