mars

Que vont-ils me trouver !?

Question

Que cela pourrait bien être? J'ai 25 ans, cela fait trois ans que j'ai de l’adénopathie cervicale. Je suis "suivie" si on peut appeler ça comme ça ! Je n'ai pas d'autre symptômes si ce n'est une gêne ! Mes bilans sanguins montrent un taux de crp entre 15 et 40 à certain moment, un taux de igM faiblement élevé, de bêta 2 microglobuline faiblement élevé aussi ! Les médecins généralistes me disent qu'il n'y a rien d'affolant ! Une écho assez banale avec adénopathie simplement, je suis allée demander un rdv à un spécialiste qui a vu mes prises de sang et demandé une biopsie ! Que pourrait-il m'annoncer ? Un cancer? Pourrait-il s'avérer que je n'ai rien du tout ?

Réponse

Bonjour,

Vous êtes atteinte d’adénopathie cervicale. Le spécialiste que vous avez consulté vous a prescrit une biopsie et vous nous demandez ce qu’elle peut révéler.
Pour commencer, voici la définition d’adénopathie sur le site d’information pour le grand public, Docteur Clic. Vous y trouverez également des informations sur les causes possibles.

Définition
Il s'agit d'une atteinte des ganglions lymphatiques, sans qu'il soit possible de préciser immédiatement l'origine de l'affection qui les modifie. Dans le langage courant, le synonyme immédiat de adénopathie est "ganglion".[…]

https://www.docteurclic.com/symptome/adenopathie.aspx

En complément, le site québécois Passeport santé (qui édite de l’information professionnelle sur internet, fiable, objective et indépendante sur la maladie, de la prévention aux traitements, à destination du grand public.) vous apporte des précisions :

Différents types d’adénopathie
Une adénopathie peut concerner un seul type de ganglions lymphatiques, ou se manifester au niveau de plusieurs ganglions de manière simultanée. Dans ce second cas, on parle de polyadénopathie ou parfois d’adénopathie généralisée.
Il faut en effet savoir que l’organisme compte de nombreux ganglions répartis à différents niveaux. Les plus connus sont ceux du cou. Généralement, ils sont facilement palpables. Ils font partie des ganglions superficiels, comme ceux situés au niveau de l’aine et des aisselles. A l’inverse, il existe aussi des ganglions profonds présents au sein du thorax et de l’abdomen.
De fait, il est aussi possible de distinguer :
- des adénopathies superficielles, parmi lesquelles figurent l’adénopathie cervicale qui concerne les ganglions du cou, l’adénopathie axillaire qui survient au niveau des aisselles et l’adénopathie inguinale au niveau de l’aine ;
- des adénopathies profondes, telles que l’adénopathie médiastinale qui a lieu au niveau du médiastin dans le thorax.
Causes de l’adénopathie
Le cas le plus fréquent est l’adénopathie cervicale, celle qui survient au niveau des ganglions du cou. Elle peut notamment être due à :
- une infection de la sphère ORL, telle qu’une 
pharyngite ;
- une infection d’une glande salivaire ;
- un abcès dentaire ;
-  etc.
Si les causes évoquées précédemment sont généralement bénignes et passagères, d’autres agressions plus graves peuvent être à l’origine d’une adénopathie. On en distingue souvent deux types : les adénopathies infectieuses et les adénopathies cancéreuses.
Les adénopathies infectieuses peuvent être dues à :
- une infection à staphylocoque ou streptocoque ;
- la maladie des griffes du chat ;
- la tularémie ;
- des maladies sexuellement transmissibles (MST) comme la syphilis ;
- la tuberculose ;
- la toxoplasmose ;
- la mononucléose infectieuse ;
etc.
Les adénopathies cancéreuses sont quant à elles liées à :
- un cancer du système lymphatique, plus communément nommé lymphome ;
- des métastases ganglionnaires, c’est-à-dire des tumeurs secondaires qui peuvent être issues de cancers au niveau de la sphère ORL, de la langue, de la thyroïde, de l’abdomen, du pelvis, du sein, d’organes génitaux externes, du canal anal ou de la peau.

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=adenopathie

Concernant votre taux de CRP, vous pouvez lire un extrait de la réponse que nous avons élaborée au sujet des analyses de sang :
« Bilan inflammatoire : protéine C-réactive (CPR) et vitesse de sédimentation »
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/questions-frequentes/analyse-de-sang/#item-grid-18401

En tant que service documentaire, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous espérons que ces éléments vous seront utiles pour enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin, votre interlocuteur privilégié.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions