mars

Evolution probable d'une petite leucoaraïose de la substance blanche

Question

Y-a-t-il un rapport de cause à effet avec une leucoaraïose débutante et des antécédents de trauma crânien et œdème sous dural? Merci

Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir s’il peut y avoir un lien entre un traumatisme crânien avec œdème sous-dural et l’apparition d’une leucoaraïose.

A titre d’information voici la définition de la leucoaraïose du Dictionnaire de l’Académie de médecine :

Anomalies diffuses de la substance blanche, dont les critères demeurent en fait imprécis. Néanmoins, il paraît établi que la leuco-araïose peut s'observer chez des sujets âgés non déments (16% en moyenne), chez des alzheimériens (30 à 55%) et dans la quasi-totalité des démences vasculaires. L'hypertension artérielle semble également en cause, avec cependant la réserve de la prise d'âge. […]

http://dictionnaire.academie-medecine.fr/index.php?q=leucoaraiose

En complément, nous vous invitons à parcourir cet article de la revue Le clinicien (janv.- fév. 2010) intitulé La leucoaraïose : plus qu’une découverte fortuite ! présenté dans le cadre d’une conférence sur le cerveau lors de l’événement « La gériatrie » à l’Université Laval (Canada). En voici quelques extraits :

La leucoaraïose a d’abord été introduite comme un terme purement descriptif d’une image radiologique d’anomalies confluentes de la substance blanche. On reconnaît aujourd’hui que la présentation clinique est variée et souvent non bénigne.

• La leucoaraïose peut se manifester par des troubles cognitifs, des anomalies de la démarche, des troubles de l’humeur, des symptômes urinaires ou elle peut être asymptomatique [sans symptômes]. […]

• Les facteurs de risque prédisposant à la leucoaraïose ou à sa progression sont semblables à ceux de la maladie vasculaire athérosclérotique; l’âge et l’hypertension artérielle étant particulièrement importants.

• Il y a peu de données probantes pour justifier des recommandations sur la prise en charge de la leucoaraïose. La prévention et le traitement des facteurs de risque vasculaire sont probablement bénéfiques, mais on manque de preuves.

www.stacommunications.com/journals/leclinicien/2010/01-JanFev-2010/Laleucoara%C3%AFose.pdf

En tant que documentalistes, nous ne sommes pas en mesure de vous apporter une réponse précise car cela relève du domaine médical. C’est pourquoi nous vous conseillons d’interroger soit le médecin de votre proche soit un médecin.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions