avril

Cannabis

Question

Combien de grammes de cannabis un consommateur régulier fume-t-il ? Et est-ce que le jus de canneberge et de l'eau aide à accélérer la diminution de thc dans l'urine ?

Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir à combien de grammes est évaluée la consommation régulière d’un fumeur de cannabis et si la consommation de jus de canneberge et d’eau accélère la diminution du taux de THC dans les urines.

Tout d’abord, nous vous invitons à parcourir la fiche synthétique sur le cannabis, ses constituants et ses modes de consommation proposée par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) :

Cannabis : effets psychoactifs
Le cannabis est une plante qui contient des substances psychoactives (SPA). Les substances psychoactives sont des produits qui agissent sur le cerveau comme stimulants, perturbateurs ou dépresseurs.
[…] Les perturbateurs (ex. : cannabis, champignon magique, kétamine, MDMA) provoquent quant à eux une perturbation de la perception de l’environnement, du temps et de l’espace, une plus grande sensibilité aux couleurs et aux sons et une confusion des sens (1)
Terminologie et formes de préparation
La plante de chanvre, Cannabis sativa L. ou Cannabis sativa indica, est la plante à partir de laquelle sont produites diverses préparations psychoactives:  la marijuana, le haschich et l’huile de cannabis. Le terme marijuana désigne les sommités florales, les tiges et les feuilles séchées surtout consommées par inhalation sous forme de cigarettes (avec ou sans tabac) appelées « joints ». Le haschich vient de la résine visqueuse produite par les sommités florales, qui a été séchée et mélangée à d’autres parties séchées de la plante pour être ensuite compressée sous forme solide. Le « hash » peut être chauffé sur des couteaux ou émietté et fumé comme la marijuana. L’huile de cannabis est une huile épaisse provenant de la marijuana ou du haschich, obtenue par extraction à l’aide d’alcool à 90 %. Très concentrée en principes actifs, elle est généralement déposée sur une cigarette ou mélangée à du tabac, puis fumée. Le cannabis peut aussi être transformé sous différentes formes concentrées de THC que l’on nomme dabs (ex. : wax, shatter). Dans ce dernier cas, la teneur en THC peut varier de 40 à  80 %.

 

Composés organiques
Le Cannabis sativa contient plus de 400 composés organiques qui peuvent produire des substances chimiques appelées cannabinoïdes. Les principaux cannabinoïdes sont le delta‑9‑tétrahydrocannabinol (THC), le cannabinol (CBN) et le cannabidiol (CBD).

  • Le THC est la composante qui entraîne la plus grande partie des effets psychoactifs du cannabis.
    […]

Concentration en THC
À l’état naturel, le cannabis contient entre 0,5 % et 5 % de THC. Les modes de culture sophistiqués, la sélection des plants, le choix entre des plants femelles, permettent d’atteindre des concentrations plus élevées (jusqu’à 30 %) (3). Au Canada, la concentration moyenne en THC des joints de cannabis est passée de 1,5 % en 1960 à 5 à 11 % de THC en 2014 (2). De nombreux produits offerts par la SQDC dépassent aujourd’hui les 15% de THC.

[…] Produits légalisés à partir du 17 octobre 2018
Au moment de l’entrée en vigueur de la légalisation du cannabis au Québec, la Société québécoise du cannabis (lien externe s'ouvrant dans une nouvelle fenêtre) vend une gamme étendue de produits du cannabis : la fleur séchée ou moulue (qui pourra être fumée ou vaporisée), le joint préroulé à fumer, ainsi que l’huile de cannabis à ingérer sous forme de gouttes, atomiseur oral ou gélules […]

https://www.inspq.qc.ca/cannabis/cannabis-effets-psychoactifs

Comme le stipule le site Drogues info-services, il semble admis sans que nous n’ayons trouvé de valeur de référence en terme de poids consommé que

[..] La notion d’usage régulier correspond à une consommation plusieurs jours par semaine.[…]

 http://www.drogues-info-service.fr/Tout-savoir-sur-les-drogues/Le-depistage-des-drogues/Tableau-des-durees-de-positivite#.XK2dL9jgq1s

Concernant la détection du THC dans les urines, ce même site précise :

Cannabis :
Substances recherchées

delta-9-THC (THC) et 11-carboxy-THC (THC-COOH)
Durée de présence
- dans les urines 
usage occasionnel : 3 à 5 jours 
usage régulier : 30 à 70 jours
- dans le sang 
THC : 2 à 8 heures 
usage intensif et quotidien : jusqu’à 1 mois après l’arrêt de la consommation
THC-COOH : jusqu’à 72h 
- dans la salive 
usage occasionnel : 6 à 8 heures
usage intensif et quotidien : jusqu’à 24h, voire jusqu’à 8 jours.

http://www.drogues-info-service.fr/Tout-savoir-sur-les-drogues/Le-depistage-des-drogues/Tableau-des-durees-de-positivite#.XK2dL9jgq1s

Et comme le stipule ce même site, en répondant à une question d’un internaute sur l’élimination du THC dans l’organisme,

[…]Il n’existe à ce jour pas de « méthodes » efficaces et prouvées scientifiquement pour éliminer plus rapidement le THC de l’organisme. Son stockage et son élimination dépendent en effet de multiples paramètres (fréquence de consommation, qualité du produit, quantité de THC, morphologie, physiologie, ….) […] .

http://www.drogues-info-service.fr/Vos-Questions-Nos-Reponses/Eliminer-le-THC-de-notre-organisme#.XK9G9tjgq1s

Un article d’un blog consacré au cannabis intitulé Les boissons detox' pour évacuer le cannabis de votre système : info ou intox ? détaille ces propos :

MÉTHODES DE DÉTOX QUI NE FONCTIONNENT PAS […]
JUS DE CANNEBERGE
Nombreux sont ceux qui affirment que boire du jus de canneberge aide à masquer le cannabis lors d'un dépistage de drogue, mais il n'existe aucune preuve scientifique pour soutenir cette affirmation. En revanche, on sait que cette boisson peut augmenter votre risque de déshydratation et causer des problèmes liés au sucre.
Le jus de canneberge, bien qu'il soit connu pour ses propriétés diurétiques, ne peut pas éliminer à lui seul le THC dans votre système.
Ne perdez donc pas votre temps à croire qu'il vous aidera à esquiver à un dépistage de drogue, car ce n'est pas vrai.
Si vous souhaitez boire n'importe quel type de jus de fruits, buvez des vrais jus et non pas des substituts. Les jus artificiels contiennent la plupart du temps, très peu de véritable jus (dans les 10 %), et le reste n’est que de l’eau sucrée.
[…]
EN CONCLUSION
Que vous fassiez une détoxification ou non, faire un nettoyage de temps en temps permet d'encourager un train de vie plus sain et plein de bonnes habitudes. Éliminer naturellement la marijuana de votre système est très efficace, mais pas instantané. Il existe de bonnes chances que des métabolites de la marijuana soient encore ancrés dans votre système, c'est pourquoi faire un nettoyage seulement quelques jours avant le dépistage ne risque pas de provoquer des miracles.

Puisque chaque corps gère le cannabis de façon différente, avant de vous lancer dans une détox, soyez discret et parlez-en à un professionnel de santé si nécessaire.

https://www.cannabis.info/fr/blog/les-boissons-detox-pour-evacuer-votre-systeme-info-ou-intox

Nous espérons que ces informations vous seront utiles.

Comme vous nous interrogez depuis le Canada, peut-être nous avez-vous confondus avec l’Hôpital de la Cité de la santé de Laval dont nous sommes homonymes ?
Cela nous donne le plaisir de vous saluer depuis La Porte de La Villette à Paris où nous nous trouvons, à l’intérieur de la Bibliothèque des sciences et de l’industrie.

Très cordialement,

L’Equipe de documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions