avril

Dépistage du papillomavirus humain (zones génitales / zones ORL)

Question

Bonjour, J'ai quelques questions suite à la lecture de certains articles consacrés au papillomavirus humain et sa relation avec les cancers ORL, dans certains sont listés dans la section Eléments complémentaires. Je pense que ce sujet intéresse beaucoup de personnes vu le nombre d'articles en ligne et les questions sur les forums, mais j'ai trouvé des réponses contradictoires lors de ma recherche, donc je préfère poser mes questions ici. 1. En ce qui concerne le dépistage dans les zones génitales chez la femme, une procédure de dépistage existe (et commence par le frottis réalisé tous les 3 ans). Qu'en est-il de l'homme ? Comment dépister l'infection au HPV, surtout s'il n'a pas de verrue apparente et pas de symptôme ? 2. Dans les zones non génitales mais liées aux cancers ORL (bouche, gorge, amygdale, langue, etc.), quelle est la procédure de dépistage HPV chez l'homme ou la femme ? Faut-il attendre des symptômes particuliers avant de dépister ? 3. Quel est le risque pour une personne n'ayant pas encore eu de relation sexuelle (vaginale, anale, buccale) d'être infecté par le HPV : s'embrasser par la bouche, autre transmission sans un contact peau/peau, etc. ? 4. Quel risque pour un homme ou une femme qui se masturbe de s'auto-infecter en mettant sa main dans sa bouche puis dans les parties génitales : pénis, anus, vagin (HPV dans les parties génitales) ? Et inversement en mettant sa main dans les parties génitales puis dans la bouche (HPV dans les zones ORL) ? Je vous remercie.

Réponse

Bonjour,

Vous nous posez plusieurs questions sur le papillomavirus (HPV), les modes de contamination, son dépistage…

1 ) Dépistage du HPV chez l’homme

- Les IST : dossier du site institutionnel Info-ist

On peut être porteur d’une IST sans s’en rendre compte. Connaître son statut c’est la meilleure manière de pouvoir être soigné-e rapidement et efficacement, et d’éviter de transmettre le virus à d’autres personnes. […]

http://www.info-ist.fr/depistages/index.html

- Les papillomavirus (HPV)

[…]
Diagnostic : par un examen médical
- Chez la femme, examen médical ou suite à un frottis du col de l’utérus.
- Chez l’homme, par examen médical si des condylomes (verrues) sont visibles. […]

http://www.info-ist.fr/tout-savoir-sur-les-ist/papillomavirus.html

2 ) HPV et cancers ORL

- Cancers de l’oropharynx & papillomavirus oncogènes : plaquette d’information de l’Institut Gustave Roussy (mars 2014)

Comment se transmet une infection oropharyngée à HPV ?
L’infection génitale à HPV est une des infections sexuellement transmissibles (IST) les plus répandues dans le monde. On estime qu’environ 70% des hommes et des femmes sexuellement actifs seront exposés aux HPV à un moment donné de leur vie, le plus souvent très tôt après le début de leur vie sexuelle. De façon similaire, l’infection orale se produit par voie sexuelle lors de rapports oro-génitaux. Il s’agit également d’une infection fréquente. Des études ont montré, qu’à un instant donné, environ 10% des hommes et 4% des femmes ont une infection oropharyngée à HPV. Comme pour toute IST, le risque d’infection s’accroit avec le nombre de partenaires sexuels et la précocité des premiers rapports. D’autres voies de contamination, bien que plus rares, sont également possibles (auto-inoculation par exemple) (p.4)
[…]
Existe t-il des moyens de dépistage ?
[…]
Au niveau oropharyngé, la situation est plus compliquée car la notion de lésion pré-cancéreuse n’est pas clairement établie et si elle existe, ces lesions ne sont décelables ni par l’examen clinique de la gorge, ni par d’autres moyens. En conséquence, la découverte d’une infection persistante ne peut pas être suivie, à l’heure actuelle, d’une intervention préventive. Il n’y a donc pas d’intérêt à diagnostiquer une infection oropharyngée à HPV, à titre systématique, chez une personne n’ayant pas de tumeur. (p.6)

https://www.gustaveroussy.fr/sites/default/files/oropharynx-papillomavirus-2014.pdf

3 ) Contamination autre que sexuelle

Modes de transmission des HPV : article du dossier du CRIPS (Centre régional d'information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes) sur Infection à papillomavirus humain et cancers

« La transmission sexuelle
C'est le premier mode de transmission des HPV.

[…]
La transmission ancillaire ou horizontale
Elle se fait par l'intermédiaire d'objets souillés
 : vêtements, sous-vêtements en particulier, surfaces de contact...
Ce type de transmission est possible mais reste rare.
La transmission mère-enfant ou verticale

Elle est essentiellement périnatale. Cette contamination n'est possible que si l'infection à HPV est active chez la mère.
[…] »
http://www.lecrips-idf.net/professionnels/dossier-thematique/papillomavirus-humain-cancers/mode-transmission-hpv.htm

4) Contamination HPV et masturbation

Ce que vous devez savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : article de Catie : source canadienne de renseignements sur le VIH et l’hépatite C

Est-ce que je peux contracter le VPH?
Toute personne sexuellement active peut contracter le VPH, y compris les victimes de violence sexuelle.
Le VPH se transmet le plus facilement lors des relations sexuelles sans condom; cela inclut les relations vaginales et anales.
Le VPH peut également se transmettre des façons suivantes :
- par le sexe oral
- par les contacts bucco-anaux (anulingus ou rimming)
- lorsqu’on partage des jouets sexuels, que l’on masturbe une autre personne ou qu’on lui passe un doigt si des liquides infectés sont présents sur le jouet ou la main
- par les contacts de peau à peau entre les organes génitaux de deux personnes (même si aucun liquide corporel n’est présent)

https://www.catie.ca/fr/feuillets-info/infections/vph-dysplasie-cervicale-cancer-col-uterin/messages-cles-vph

Nous espérons que ces informations vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions