mai

Paresthésies après chimio

Question

Bonjour. Tous les sites informent que la paresthésie pieds et doigts disparait lentement. A-t-on une idée de la durée de ce "lentement"? Après près de 4 ans d'arrêt de la chimio, ces fourmillements (parfois douloureux) sont toujours là. Merci

Réponse

Bonjour,

Vous souffrez de paresthésies, 4 ans après une chimiothérapie. Vous souhaitez savoir combien de temps cela va-t-il encore durer.

Il est, semble-t-il, fréquent de souffrir de paresthésies après une chimiothérapie comme l’indique le site InfoCancer (outil de communication universitaire et indépendant sur les principaux aspects de la cancérologie ouvert aux patients, aux familles et aux professionnels de santé) :

La neurotoxicité des traitements anticancéreux
Elle est fréquente et représente le facteur limitant le plus fréquent après la toxicité hématologique
. Elle est dose-dépendante.
Les atteintes des nerfs périphériques représentent la majorité des atteintes neurologiques liées à la toxicité des chimiothérapies. Elles sont la conséquence d'une atteinte toxique directe de l'axone ou d'une démyélinisation , c'est-à-dire en affectant les gaines qui entourent les nerfs. Toutes les fibres nerveuses sont susceptibles d’être atteintes, sensitives, motrice mais également végétatives.
[…]
QUELS SONT LES SYMPTÔMES ?
Ils sont variables et peuvent prendre la forme de :
- Fourmillements ou d’impression de paralysie (paresthésie), souvent déclenchées par le froid, affectant les mains, les pieds et parfois le visage,
- Douleurs inhabituelles, indépendantes d’un stimulus douloureux, spontanées ou provoquées (frottement, pression…). Elles ressemblent à des brûlures, à des décharges électriques ou à des élancements,
- Une sensation d’engourdissement ou de diminution de la sensibilité, comme, par exemple, la perception de la température d’un bain
- Une instabilité à la marche accompagnée, ou non, d’une impression vertigineuse
- Des tremblements, des crampes ou une faiblesse musculaire. […]

http://www.arcagy.org/infocancer/traitement-du-cancer/traitements-systemiques/chimiotherapie/les-effets-secondaires/neurologiques.html/

La présence de ces neuropathies est également confirmée dans un article de la Revue médicale suisse (2016 ; 12 : 840-3) : Complications neurologiques des traitements anticancéreux / Drs Andreas F. Hottinger, Lyat Perez, Stefan Hägele-Link et Thomas Hundsberger :

[…]
Complications neurologiques périphériques
La majorité des agents anticancéreux, cytotoxiques et biologiques, utilisés contre le cancer peuvent affecter aussi bien le système nerveux central que périphérique. Le système nerveux périphérique (via les neuropathies périphériques) est plus couramment atteint par les agents de chimiothérapie que le système nerveux central.
[…]
Les symptômes de polyneuropathie peuvent persister longtemps après l’arrêt du médicament incriminé. Par exemple, une étude de patients souffrant de cancers colorectaux, traités par oxaliplatine, a montré la persistance de symptômes de polyneuropathies onze ans après le traitement. Ces symptômes peuvent être aggravés par d’autres facteurs tels que l’âge, d’autres comorbidités comme le diabète, la consommation d’alcool, la dose et le nombre de cycles de chimiothérapie.

https://www.revmed.ch/contentrevmed/download/177831/1749270

L’Institut national du cancer (INCa) indique même que dans certains cas, les paresthésies peuvent devenir des séquelles du traitement :

Les rares séquelles
Toutefois, certains d’entre eux (fourmillements dans les mains et les pieds, sensation d’engourdissement des extrémités, troubles cardiaques, pulmonaires ou de la mémoire) continuent quelquefois après l’arrêt de la chimiothérapie. On parle alors de séquelles. Ces séquelles sont maintenant de plus en plus rares.

https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Se-faire-soigner/Traitements/La-chimiotherapie/Chimiotherapie-quels-effets-indesirables-possibles/Autres-effets-indesirables-possibles

Toutes ces informations sont d’ordre général et ne s’appliquent peut-être pas à votre cas. Nous espérons que ces documents vous permettront néanmoins d’enrichir le dialogue avec votre médecin qui reste votre interlocuteur privilégié.

 Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions