mai

Complications suite accident de travail

Question

Bonjour, suite à un accident de travail en 2006 (reconnu sans faute de ma part), cheville cassée + malléole et fracture ouverte du péroné gauche. Jusque là tout allait bien mais depuis quelques temps les douleurs en marchant sont de plus en plus intenses avec rougeur à la cheville. Le problème c'est que je suis en retraite depuis 2018. Ma question est, quelles sont les démarches à suivre dans cette situation pour rouvrir le dossier. Merci de votre réponse. Cordialement.

Réponse

Bonjour

Vous avez des douleurs à la cheville plusieurs années après un accident de travail. Maintenant en retraite vous souhaitez savoir comment rouvrir votre dossier d’accident du travail.

L’Assurance maladie indique sur son site les démarches à effectuer en cas d’accident du travail et notamment lors de rechutes :

Quelles formalités en cas de consolidation, rechute ou guérison ?
Les démarches à effectuer dépendent de l’évolution de votre accident.
Rechute
Après votre guérison ou votre consolidation, une rechute peut entraîner un traitement médical et, éventuellement, un arrêt de travail.
La rechute suppose un fait nouveau : soit une aggravation de la lésion initiale, soit l'apparition d'une nouvelle lésion résultant de votre accident du travail. Elle ne peut intervenir qu'après une guérison ou une consolidation.
En cas de rechute, votre médecin établit un certificat médical de rechute indiquant la nature des lésions constatées, et mentionnant la date de votre accident de travail.
Dès réception du certificat médical de rechute, votre caisse d'assurance maladie vous adressera une « feuille d'accident du travail ou de maladie professionnelle ». Après avis du médecin conseil, elle adressera une notification de sa décision de prendre en charge ou non la rechute au titre de votre accident du travail.
Si la rechute est prise en charge au titre de votre accident du travail, vous avez droit, comme lors de la première période de soins :
- à la prise en charge à 100 % des soins médicaux médicaux nécessaires à votre traitement, sur la base et dans la limite des tarifs conventionnels, avec dispense d'avance des frais. À noter que les prothèses dentaires et certains produits d'appareillage sont couverts à 150 % ;
- et, en cas d'arrêt de travail, à des indemnités journalières : elles sont calculées sur la base du salaire journalier du mois précédant la rechute, mais elles ne peuvent être inférieures à celles que vous avez éventuellement perçues lors de votre arrêt de travail initial. Si vous percevez une rente d'incapacité permanente, vos indemnités journalières seront diminuées du montant journalier de votre rente.
À l'issue de la période de rechute, votre médecin établit un certificat médical final, fixant une date de guérison ou de consolidation.

https://www.ameli.fr/assure/droits-demarches/maladie-accident-hospitalisation/accident/accident-travail-trajet

Nous vous proposons ensuite de consulter la réponse que nous avons faite sur la problématique travail et santé :
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/questions-sante/questions-frequentes/je-voudrais-des-informations-sur-la-problematique-sante-et-travail/#item-grid-72415

Nous attirons tout particulièrement votre attention sur le dernier paragraphe :
Des services à votre écoute en cas de difficultés

Voici deux interlocuteurs possibles :
- Le service social de l’Assurance maladie
« En pratique, vous pouvez contacter le service social :
- par mail : connectez-vous sur votre compte ameli, rubrique « Ma messagerie » ;
- à l'accueil de votre caisse d'Assurance Maladie ;
- sur le site internet de la caisse d'assurance retraite et de la santé au travail / caisse régionale d'assurance maladie d’Île-de-France (Carsat / Cramif) de votre région ;
- par téléphone.
https://www.ameli.fr/llle-et-vilaine/assure/droits-demarches/difficultes-financieres/service-social
- le service Santé Info Droits qui est « une ligne d’informations juridiques et sociales constituée de juristes et avocats qui ont vocation à répondre à toutes questions en lien avec le droit de la santé »
0810 004 333 (n° Azur, tarif selon l'opérateur téléphonique)
ou 01 53 62 40 30 (prix d'une communication normale)
- Lundi, mercredi et vendredi : 14h-18h
- Mardi et jeudi : 14h-20h
www.france-assos-sante.org/sante-info-droits

En tant que non spécialistes du droit, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons de consulter des services plus spécialisés dans le droit de la santé comme ceux mentionnés ci-dessus.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions