juillet

Lupus ou pas lupus

Question

Mon taux d'anticorps anti-cardiolipine IgM est de 16,9 U et mon taux d'anticorps anti nucléaire Fan /AAN est de 1/320, est-ce un lupus ?

Réponse

Bonjour,

Vous nous communiquez des résultats d’examen biologique et souhaitez savoir si vous êtes atteinte ou pas de lupus.

A titre d’information générale, voici les valeurs de référence telles qu’elles sont données par le laboratoire de l’Institut de biologie clinique de l’Université libre de Bruxelles :
 

• Anticoagulant lupique : absence d’anticorps (négatif)
           • Anticorps anticardiolipine
             IgG < 10 UGPL
             IgM < 10 UMPL

http://www.ulb-ibc.be/anticoagulants-lupiques-anticorps-antiphospholipides-detection-des-igg-diriges-contre-la-cardiolipine/

- ANTICORPS ANTI-NUCLEAIRE

Valeurs de référence
Absence d’anticorps.

http://www.ulb-ibc.be/anticorps-anti-nucleaires/

En complément,  le site Labtest online (site conçu pour le patient et rédigé notamment par des membres de la Société Française de Biologie Clinique) explique les différents résultats possibles du taux de FAN (Anticorps anti-nucléaires fluorescents ) ou AAN:

Un résultat AAN positif peut également être retrouvé chez les patients avec une maladie de Raynaud, une arthrite chronique juvénile, ou un syndrome des anti-phospholipides. Le médecin doit tenir compte des symptômes cliniques et de l'histoire clinique pour le diagnostic différentiel.
Le seuil de positivité des AAN augmente avec l’âge.
Un résultat AAN négatif chez un patient rend le diagnostic de LED peu probable. Toutefois, en raison de l’évolution des maladies auto-immunes au cours du temps, il peut être utile de répéter la recherche d’AAN si les signes cliniques persistent. 
Y a t-il d'autres choses à savoir ?
Certains médicaments et infections ainsi que d'autres situations pathologiques peuvent donner un résultat AAN faussement positif. Ces médicaments peuvent provoquer des symptômes comprenant ceux du LED : on parle de lupus médicamenteux induit. Les symptômes disparaissent en général à l’arrêt des médicaments. Bien que de nombreux médicaments aient été incriminés dans la survenue du lupus induit, ceux le plus souvent mis en cause sont l’hydralazine, l'isoniazide, la procaïnamide, et plusieurs anticonvulsivants.

http://www.labtestsonline.fr/tests/anticorps-anti-nucl-aires.html?tab=3

Au sujet du lupus, voici la fiche élaborée par Orphanet, le portail des maladies rares et des médicaments orphelins. Vous y trouverez des informations sur la maladie, le diagnostic (p.7), …

Comment fait-on le diagnostic du LES ?
Le diagnostic du LES est souvent difficile et long, en raison de la diversité des symptômes. Les médecins établissent le diagnostic lorsqu’ils observent à la fois des manifestations cliniques et des résultats des analyses de sang caractéristiques de la maladie. […]

https://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/LupusErythemateuxSystemique-FRfrPub124v01.pdf

En tant que documentalistes, nous ne sommes pas en mesure de donner de diagnostic et vous invitons à revoir le médecin prescripteur de l’examen biologique afin que compte-tenu de vos antécédents et de vos symptômes, il vous explique ces résultats.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions