juillet

Sinus préauriculaire

Question

J'ai une petite fille née avec un sinus préauriculaire. Je voulais savoir comment ça se forme et si c'est forcement héréditaire. J'ai personne de ma famille qui en possède et la mère dit non plus n'avoir de membre proche de sa famille qui en possède ce que je confirme. Je voulais savoir si c'est forcement héréditaire. Merci.

Réponse

Bonjour,

Votre petite fille est née avec un sinus préauriculaire et vous vous demandez si cela est héréditaire.

Dans un article de la revue Le Médecin du Québec (volume 46, numéro 12, décembre 2011), on peut lire :

[…] Les sinus préauriculaires représentent l’anomalie de fusion la plus commune de la région auriculaire et peuvent facilement passer inaperçus si on ne les recherche pas. Ils sont observés chez 1 % des bébés de race blanche, chez 5 % des nouveau-nés de race noire et chez 10 % des Asiatiques5. Fait intéressant, environ 50 % des nourrissons atteints ont des antécédents familiaux, et deux fois plus de filles sont touchées5,6. Il n’est pas indiqué de procéder à une correction chirurgicale, sauf s’il y a surinfection répétée.6  (p.73 du document)

https://fmoq-legacy.s3.amazonaws.com/fr/Le%20Medecin%20du%20Quebec/Archives/2010%20-%202019/2011/MQ-12-2011/071-076DrFregeau1211_ss.pdf

D’après cet article, cette malformation n’est donc pas génétique et donc héréditaire, puisque 50% seulement ont des antécédents familiaux. Ce que corrobore un article médical des Annales de chirurgie plastique esthétique (Volume 61, numéro 5, pages 371-388, octobre 2016) : Kystes et fistules congénitaux de l’enfant / M. Bigorre.

[…] Il s’agit de la fistule congénitale [qui existe à la naissance] la plus fréquente [13].
Elles peuvent être unilatérales ou bilatérales, sporadiques [qui atteignent seulement quelques individus] ou familiales et dans ce cas, elles sont bilatérales [14]. Il existe des formes isolées et syndromiques. Parmi les différents syndromes, deux syndromes autosomiques dominants sont à rechercher de façon systématique : le syndrome branchio-oto-rénal caractérisé par la présence de fistule préauriculaire dans 70 à 80 % des cas, de kystes ou fistules branchiale, de microtie, de surdité dans 95 % des cas et de malformation rénale et le syndrome branchio-otique présentant les mêmes caractéristiques sans l’atteinte rénale. L’expressivité est variable et les gènes impliqués dans ces syndromes sont EYA1, SIX 1 et SIX 5 [15].

https://www.em-consulte.com/article/1087552/article/kystes-et-fistules-congenitaux-de-l-enfant

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Retour à la liste des questions